LES VIGNERONS S’INSTALLENT A LYON CE DERNIER WEEK-END D’OCTOBRE

           Ça se passe du 27 au 31 Octobre 2011, autant dire qu’ils fêteront halloween avec nous, les joyeux vignerons indépendants!

           Un évènement majeur chaque année à Lyon. 75 000 visiteurs se ruent à La Halle Tony Garnier près de Gerland pour récupérer le verre INAO (encore une idée de Jules Chauvet). L’entrée se fait très rapidement, il n’y a pas d’attente, les organisateurs (Florence Corre et Raphaël Dubernard) sont rodés depuis quelques années déjà!

       Vous pouvez acquérir pour la modique somme de 4 euros, le carnet regroupant tous les noms des domaines présents ainsi que leur emplacement sur le salon! Pour les professionnels, la barre est encore placée plus haute avec la distribution d’un verre fourni par la marque Chef & Sommelier et du carnet indispensable!

       Ils suffit de lever les yeux et de se repérer aux lettres affichées pour s’orienter dans le salon!

Des panneaux bien visibles!

         Alors, cette année, je suis allé goûter de petites perles, et vraiment, il y avait du très lourd!!! Une enquête rondement menée pendant trois jours, avec des photos à la clef, c’est parti!!!

La marque « EUROCAVE » représentée par le sympathique Guillaume Gaydon
Dominique Rouvière, talentueuse et dynamique vigneronne en St Joseph et Condrieu, Vallée du Rhône
Un très grand domaine en Val de Loire, ancien élève de Thierry Allemand,Damien Richou et sa femme, vignerons en Anjou!
Une des gloires de l’Anjou, la cuvée « les 4 chemins », chapeau Damien, c’est du beau boulot!!! C’est parti pour quelques années de garde!!! A bientôt pour une nouvelle aventure en biodynamie, parrainée par Guy Rochais, évidemment!
Alain De Laguiche, Château d’Arlay, le Jura est bien représenté par Monsieur le Comte!
Dorothée Chomarat, Domaine Chasselvin. Vigneronne talentueuse avec son mari Etienne dans l’AOC Crozes-Hermitage! Vallée du Rhône
Jean Berthet-Bondet, encore un tôlier dans le Jura!
Le charismatique et joyeux iconoclaste Guy Rochais. Anti-conformiste et seul producteur de Chaume rouge en AOC Anjou ! Biodynamiste traditionnel, grand ami d’Humbrecht et d’autres grands biodynamistes! C’est la pépite 2011 du salon, à mon sens évidemment! Bravo Monsieur, tu nous a régalé et bluffé!
« Boa le rouge », « Bois Jacou » et toutes les autres belles étoiles produites… Toujours en Val de Loire, signées Jean-François Mérieau! Belles cuvées de Touraine
Tu as raison d’être fier Roland! es vins sont précis et racés! Côtes d’Auvergne-Châteaugay, Domaine Rougeyron
On a un sacré talent en Languedoc! Vincent Goumard du Mas Caldemoura, une patte unique et des cuvées « l’Etincelle », « l’Infidèle », « Les Combariolles » qui frôlent la perfection!
La Savoie est si bien représentée avec le Domaine Dupasquier! Pinot, Gamay et Mondeuse vous attendent, mais n’hésitez pas à goûter aussi les blancs!

         Il ne manque qu’une photo de Jo Landron en Muscadet pour clore cette tournée, disponible dès demain!

         Ils vous reste encore quelques jours pour en profiter, alors rendez-vous au salon des vignerons indépendants jusqu’au 31 Octobre 2011, à la Halle Tony Garnier près de Gerland, à Lyon… Et faîtes aussi partager vos pépites!

LA SUITE DANS LES FOLLES AVENTURES DE BINBIN FOUDEVIN!

Vignerons Indépendants de France
4, place Félix Eboué
75583 Paris Cédex 12
01 53 02 05 10
info@vigneron-independant.com
www.vigneron-independant.com
Lire la suite de "LES VIGNERONS S’INSTALLENT A LYON CE DERNIER WEEK-END D’OCTOBRE"

MARCEL, JULES ET LES BEAUX JO LAIDS…

              Suite au fait que lundi tombe un mardi ce mercredi, notre réunion du jeudi se tiendra vendredi ce samedi car dimanche est un jour férié! Voici que ce vendredi 26 octobre 2011 et 4ème vendredi d’Octobre, sous la présidence d’Olif, et dynamisé par la fougue et la fraîcheur d’Iris, le thème des Vendredis Du Vin s’applique, cette fois sur celui que certains connaisseurs à-prioristes définiront comme l’outsider de sa catégorie : Le Beaujolais…

           Une bouteille sans cul, qui en a laissé plus d’un sur le cru, en format bordelais, une « cuvée de fous », en a fait retourner à plus d’un sa veste et réviser ses gammes… Et à Jean-Claude Lapalu ou a tant d’autres, que je citerai plus loin, merci de m’avoir permis de bluffer tant de consommateurs mal informés, en les déroutant trop facilement grâce aux chaussettes magiques, qui nous rappellent à chaque fois à l’ordre que le vin, c’est l’école de l’humilité!!! Une phrase qui pourrait couler de source, la phrase préférée d’un ami proche, « Loncle » pour ne pas le citer, et véritable preuve vivante d’humilité et de compréhension du monde du vin : « Une seule certitude, c’est l’incertitude!!! » Pas d’à-priori, stop aux préjugés!!!

J'en ai ouvertes pas moins de 360 bouteilles au verre, à l'aveugle, pas un n'a su déceler le Beaujolais...

« Vous avez beau dire,il n’y a pas seulement que de la pomme… Il y a autres choses. Ça serait pas des fois de la betterave ». Les Tontons Flingueurs.

Trêve de plaisanterie, passons aux choses sérieuses et allons toucher du doigt ce qui est encore un peu douloureux dans les esprits des consommateurs, comme pour ne pas remuer le couteau dans la plaie, mais pour en finir une fois pour toute avec les commentaires indésirables des détracteurs « has been » qui s’empressent, comme de bons vieux troupeaux d’ânes ivres, d’aller juger chaque 3ème jeudi de novembre, les vins justes sortis de deux fermentations et mis en bouteilles.

« En bon Lyonnais que je suis, je me sens pousser 10 ailes pour aller toucher des cieux, les deux compères de la Chapelle Tenteen, qui se sont envolés vers d’autres yeux!!! »

          Sébastien Lapaque, nous sert sur un plateau d’argent dans son livre « Chez Marcel Lapierre », bien des informations riches et émouvantes quant à l’histoire du Beaujolais… Nombre des faits qui suivent sont extraits de ce livre, pour certains passages, je ne fais que citer, il n’y a parfois rien à rajouter, mais je me suis bien évidemment permis d’y adjoindre mon « jus de « presse »…

DU POING SUR LA TABLE, LE VERRE S’EST LEVÉ !!!

            La désinformation, spécialité des médias depuis de nombreuses années, nous est servie dans un verre INAO chaque 3ème Jeudi de Novembre! Le Beaujolais Nouveau est arrivé!!!

         Un lobbying qui a officiellement vu le jour en 1951 (150 ans d’existence), institutionnalisant un vieil usage. Un usage mal employé à l’époque qui a, de ce fait, emporté avec lui toute l’image qualitative des crus du Beaujolais. L’amalgame est né, avec à la clé, un « Coquelet » aux oeufs d’or! Un lobbying pour ainsi dire,qu’on aurait pu appeler Quicksilver, si la marque n’existait pas déjà (l’aspect financier de l’opération permet aux vignerons de toucher très tôt les bénéfices de leur récolte), et cela, au détriment de la qualité des crus! Quel goût aura t-il cette année? Banane, kiwi … Et personne pour sauver une appellation qui recèle de joyaux!!! Le gamay avait déjà connu son heure de désespoir, prenant du retard sur ses concurrents issus de cabernet ou de pinot, avec l’ordre d’être arraché sur le territoire bourguignon sous le règne de Philippe Le Hardy (14ème siècle).

        Le bâton était encore une fois donné pour  battre sur l’appellation, il s’appelait Beaujolais Nouveau!

Merci pour l'idée Kellen Lignier!!!

« D’un Petit vin de jeu de boules, on a voulu faire un vin de milliardaire texan ». Jules Chauvet

MARCEL LAPIERRE LE VISIONNAIRE!!!

           Marcel Lapierre avait un an! Sa vie a accompagné les grandeurs et les misères d’une tradition profanée par la bêtise, la paresse, le mauvais goût, l’obsession du rendement! Il aimait à évoquer avec une nostalgie certaine, les usages du monde d’avant, tels que son père lui avait raconté : « Les négociants du Rhône expédiaient dès l’automne, des fûts à bonde percée vers Lyon et Paris. Le vin nouveau n’avait pas fini sa fermentation. Il l’achevait en cours de route. Ce petit commerce concernait quelques milliers de pièces de 225 litres. »

         Chtit vin de soif et d’amitié, bourru et gouleyant, le Beaujolais Nouveau faisait le bonheur des cochers et des forts des halles « Un vin de copain et de saucisson!!! », comme on disait à Lyon, qui se dégustait dans les bouchons de Fourvière et de Saint-Eustache.

LES CHIFFRES PARLENT :

En 1956, la production était de 15 000 hectolitres;

En 1973, de 150 000;

En 1978, de 200 000

En 1983, de 450 000,

En 1990, de 600 000.

Une vigne qui pissait autant qu’elle le pouvait!!!

En 1970, la part du Beaujolais Nouveau dans la production totale produite dans cette région était de 17%

En 1983, c’était plus de la moitié de la récolte qui était vendue en primeur…

Les pays étrangers sont devenus de plus en plus demandeurs!!!

En 1982, 50 tonnes de primeurs sont expédiées aux States par avion!

En 1984, 500 tonnes…

En 1987 , 600 tonnes…

         Fixé à la date du 15 Novembre en 1967, le déblocage officiel du Beaujolais Nouveau a été définitivement arrêté au troisième jeudi de Novembre à compter de 1985! Et ce jour est devenu un rendez-vous incontournable (Je cite Heidegger Martin, philosophe allemand), il suffit d’entendre les médias en parler!!!

        Dans les grandes maisons de négoce, les commerciaux n’ont plus touché terre… « Les Japonais en sont dingues!!! »… « Les Californiens lui trouvent un goût de framboise!!! »… « Nouillorque en redemande!!! »

     En 1990, avec 600 000 hectolitres vendus, un chiffre record, les producteurs marchent sur la tête!!! 80 millions de bouteilles de pinard obligatoirement sucré et levuré à mort, filtré, turbiné, gonflé à l’acétate d’isoamyle!!!

            Même les moins informés des consommateurs ont fini par comprendre Le Truc. Même les plus naïfs ont en eu assez de ces primeurs standardisés et bananisés à coups de levure 71B… Les bistrots ont jeté l’éponge… Les communiqués victorieux de l’Union Interprofessionnelle des Vins du Beaujolais (UIVB) ont eu beau se multiplier. Les neunologues de service expliquer que l’ère de la banane avait cessé, que les levures L1414, 2056 et Adevis 522 allaient faire la part belle aux fruits rouges… Sacrés farceurs!!! Les consommateurs ont commencé à comprendre qu’on se moquait d’eux… Et pas seulement en France. Dans les années 1990, les exportations ont pris une claque. Les chargés de communication de l’UIVB ont alors essayé d’expliquer que ce phénomène était lié à d’autres facteurs… Ils ont évoqué la guerre du Golfe et le boycottage des produits français lors de la reprise des essais nucléaires…

           En 1994, la foire aux primeurs ne concernait déjà plus que 450 000 hectolitres!

         Depuis le début des années 1960, le Beaujolais connaît des crises régulières. Simplement parce que le marché n’est pas sain. Il est aussi artificiellement gonflé que le vin imposé chaque troisième jeudi de Novembre, aux malheureux qui ont la mauvaise idée de rentrer dans un bistrot…  En Beaujolais, beaucoup de vignerons croient que tout est permis…Et ces coquins ne posent pas cette affirmation avec le désespoir magnifique de l’Ivan Karamazov de Dostoïevski. L’euphorie des années 1970 et l’argent facile des années 1980 ont masqué le problème.

      « Vin de comptoir devenu un vin d’hypermarché et de grande diffusion », le Beaujolais souffre depuis quarante ans d’un constat nivellement bas. Et l’affreux paradoxe de cette situation, c’est que le meilleur de la production en pâti!!! Les dix crus de ce fait!!! L’image désastreuse des primeurs a nui à l’appellation. Et pour faire place au millésime 2002, la profession a été obligée de retirer du marché 113 000hectolitres de la production 2001. 7% de la récolte envoyée chez le vinaigrier! Ce qu’on pourrait appeler cyniquement, un beau coup de publicité…Et le sinistre n’a pas touché que les hommes… Au début des années 1990, les vignerons étaient 4500 en Beaujolais. Dix ans plus tard, ils étaient moins de 3500. En 2003, pas moins de 500 vignerons ont disparu. Et Marcel Lapierre d’en revenir à Marx « L’agriculture capitaliste ruine le travailleur en même temps qu’elle dépouille le sol ».

DES VIGNERONS HÉROÏQUES!!!

        Ces difficultés, rendent plus héroïques et plus sympathiques encore, les efforts fournis par des vignerons qui luttent pour rendre au Beaujolais une part de sa sincérité native! Les crus comme les primeurs… Car leur destin est lié et la dégustation du Beaujolais Nouveau est pleine de leçons. Elle permet d’anticiper sur la grandeur ou la misère du vin à venir. Il était temps de renouer avec le plaisir que procure le bouquet d’arômes du gamay de l’année. Les vignerons qui rendent la chose possible ne sont pas si nombreux… Mais ils ont belle réputation… Et les amateurs éclairés se refilent leurs noms comme des mots de passe : Damien Coquelet, Yvon Métras, Louis-Claude Desvignes, Jean Foillard, Jean-Claude Lapalu, Philippe Paqualet, Dominique Piron, Richard Rottiers, Pierre-Marie Chermette, Jean-Paul Thévenet, Guy Breton, Philippe Jambon et … Notre cher et Grand Vigneron, précurseur dont la relève est aujourd’hui assurée par son très sympathique et talentueux fils Mathieu… Il a œuvré, longuement et précieusement pour l’appellation, vigneron engagé, parfois trop borderline, alarmiste visionnaire, Marcel Lapierre, il y a un an déjà…

       Une poignée de viticulteurs qui en ont eu ras la banane et qui se sont senti des ailes pousser pour relever une tradition profanée. Un vrai vin de copains, fuité et sincère, jovial et parlant, quelquefois évanescent, floral et fugitif, plus musclé certaines années…

VIVE LE BEAUJOLAIS!!!

          Pas de bouteilles dégustées ni ouverte pour l’occasion, car le meilleur reste à venir. Tant de noms cités pour ne plus se tromper, tant de noms oubliés car ils sont si nombreux à nous régaler! Du cru, du fruit, de la sincérité et de la longévité. C’est à visage découvert que mon coup de gueule est lancé. Une région qui fait partie de mes préférées… Et d’entendre certains continuer à raconter avec tant de facilité et de manque d’ouverture, qu’ils ne boivent que du Bordeaux, j’ai donc choisi d’en faire mon cheval de bataille, à m’amuser sagement à les contredire, avec mes bouteilles non-étiquettées et bien mises en chaussettes, ces buveurs d’étiquettes qui ne disent du Beaujolais, qu’il n’est que de la piquette!

VIVE LE BEAUJOLAIS!!!!

LA SUITE DANS LES FOLLES AVENTURES DE BINBIN FOUDEBEAUJOLAIS!!!

Lire la suite de "MARCEL, JULES ET LES BEAUX JO LAIDS…"

LA LOIRE AUX 3 VIGNOBLES SUR SON 42!!!

         Il y avait un évènement que je ne pouvais rater ce Lundi 24 Octobre 2011 au Château Goutelas!!!  Ce jour se tenait le concours des vins de la Loire, réservé aux professionnels! Pour cette occasion, mon nouvel associé ligérien (Les Corbines), Jacky Logel, m’avait convié afin de compléter le jury, ça ne se refuse pas!!!

Bouteilles numérotées, le concours est lancé!!!

           Ce n’était qu’un avant-goût du 11, 12 et 13 Novembre 2011!!! Prenez date!!! Les vins sont prometteurs! La remise des prix se fera en même temps que le salon : LOIRE  AUX 3 VIGNOBLES,  à l’Hippodrome de St Galmier!!! C’est l’occasion pour vous d’aller rencontrer les vignerons et de déguster leurs vins. L’ambassadeur n’est autre que Benjamin Rofet, Meilleur Sommelier de France 2010 et Meilleur Ouvrier de France Sommellerie 2011, un enfant du pays!!!

Jacky Logel, vigneron du Forez

QUE DU BEAU MONDE!!!

        Pierre Troisgros (Restaurant Troisgros à Roanne), Christophe Roure (Le 9ème Art à St Just St Rambert), Raymond Vial (Président de la Chambre d’Agriculture de la Loire), Joël Epinat (Conseil Général) et Philippe Imbert (groupe Casino) s’étaient joints à nous!

Pierre Troigros, l'ambassadeur roannais!!!

LA LOIRE AUX 3 VIGNOBLES :

         Présidée par Dominique Rouvière (vigneronne engagée à Chavanay), la Fédération Viticole de la Loire existe depuis 1962! Elle regroupe :

-Le syndicat de Chavanay

-Le syndicat des vins de Pays des collines rhodaniennes

-Le syndicat des vins des Côtes du Forez

-L’association vinicole Roannaise

-Le syndicat des vins du Pays d’Urfé

Une mission : « Promouvoir les vins du département et faire valoir le métier de vigneron. »

     C’est en 1999 que les viticulteurs décident de créer cette action promotionnelle, intitulée « La Loire aux 3 Vignobles », afin de rassembler chaque année autour des vins de la Loire, les professionnels et le grand public avec un leitmotiv commun : « Faire découvrir ou redécouvrir les vins et les vignobles de la Loire, et convaincre de leur qualité. »

Raymond Vial, Pierre Troisgros, Joël Epinal et Madame la Présidente Dominique Rouvière

A CHAQUE ÉDITION SON CONCOURS!!!

           Pour cette année 2011 et 13ème édition, sommeliers, négociants, cavistes, œnologues et œnophiles se sont donc réunis pour sélectionner 3 vins (or, argent, bronze) par appellation!

Étaient représentés durant ce concours :

-Côtes-Du-Forez Rouge et Rosé

-Côte Roannaise Rouge et Rosé

-Saint-Joseph Blanc et Rouge

-Condrieu

-Vin de Pays cépages Chardonnay-Viognier-Syrah

(Il ne manquait que Château-Grillet qui est une A.O.C. monopole, et qui n’a donc pas de concurrent)

COMMENT SE DÉROULE LE CONCOURS?

        Pour chaque appellation, une poignée de professionnels est sélectionnée. . A la table, des bouteilles neutres étiquetées avec des numéros et une feuille pour les annotations, et c’est parti!!! Chaque échantillon est dégusté une première fois, et cinq seulement sont retenus après un tour de vote! Les trois premiers sont ensuite élus! Une façon beaucoup plus sûre pour le consommateur de se repérer quand d’autres concours distribuent des médailles à tout va!!!

LES DALTONIENS DU GOÛT!!!

Christophe Roure, "Le 9ème Art", présent!!!

      A la table de dégustation, les avis sont souvent mitigés, nous sommes tous des daltoniens du goût (avec une certaine limite), chacun voit ce qu’il aime voir, et les préférences se font sentir! Le débat commence, à chacun sa vision! Pour ma part je me suis battu contre la volonté de certains vignerons d’élever leurs vins issus du cépage viognier dans des fûts de chêne neufs! Et bien, comme toujours, les avis divergent, et certains l’aiment boisé, un comble (selon moi)… Le vin n’est-il pas avant tout un jus de raisin fermenté? Pourquoi, sur des cépages produisant des vins aux arômes exacerbés, a t-on en permanence besoin de rajouter les arômes de vanille et de caramel obtenus par des boisés neufs exagérés? Heureusement, seulement deux vins parmi les viognier dégustés étaient assommés par le bois, les autres étant beaucoup plus difficiles à départager! Un millésime 2010 prometteur, avec de l’équilibre et de la tension!!! Lors du repas (élaboré par Pierre Troisgros et le groupe Casino), les 120 bouteilles du concours étaient en libre service, cela nous a permis de continuer et d’agrémenter les débats entre professionnels!!!

CES TERROIRS MÉRITENT DE L’ATTENTION!!!

       De séduisantes cuvées ont été dégustées!!! La relève est en forme, tous œuvrent dans des objectifs qualitatifs!!!

Daniel Mondon en digne représentant des VDP d'Urfé, travaille des cépages oubliés!!!

         Ces vignerons ont remis en état les vignobles pour produire du raisin de qualité. Ceci en mettant en place des modes de production plus respectueux de l’environnement, et employant dans leur chais de nouveaux outils de vinification et d’élevage!

LES CHIFFRES CLEFS!!!

LA LOIRE AUX 3 VIGNOBLES, C’EST :

-180 viticulteurs

-1000 ha de vignobles sur le département

-5 A.O.C et 2 zones de Vin de Pays reconnues

-80% de la production du Condrieu est produite dans la Loire

-3 confréries assurent la promotion des vins

-36 producteurs présents au salon

-120 échantillons présentés au concours des vins

-60 professionnels participent au concours de vins

-200 références de vins vendues sur le salon

Rendez-vous le 11, 12 et 13  Novembre 2011 à l’hippodrome de St Galmier pour un joli rendez-vous!

Hervé Richard (vigneron en Condrieu et St Joseph), Antoine Montez (Domaine du Monteillet), Jacky Logel et Cédric Brisson (chef-sommelier du 9ème Art)

LE PROGRAMME DE CES 3 JOURS :

Le Vendredi 11 Novembre :

-15/21h : Ouverture au public du Salon « La Loire aux 3 Vignobles »

-18h30 : Remise des Prix du Concours

Le Samedi 12 Novembre :

-10h/19h : Ouverture au public du Salon  « La Loire aux 3 Vignobles »

-9h/11h : Concours des vins par un jury d’amateurs de vin

-15h : Atelier découverte des vins de la Loire*

-17h : Atelier découverte des vins de la Loire*

Dimanche 13 Novembre

-10h/18h : Ouverture au public du Salon  « La Loire aux 3 Vignobles »

-11h : Atelier découverte des vins de la Loire*

*Atelier animé par JF Demay, diplômé d’oenologie à l’institut des vins de Bordeaux. Réservation obligatoire au 04 77 54 05 06

LES PLUS :

       Le  véritable succès de l’année dernière, l’instauration du service « Vinodrive »!!!Cette prestation vous permet d’acheter vos bouteilles et de ne pas vous encombrer avec! En partant du salon, vous récupérez directement vos commandes sur le parking! Zéro erreur l’année dernière, des clients et des vignerons ravis, vous pourrez encore en profiter cette année!!!

Le service Vinodrive, le plus du salon!!!

     Pour les gourmands, vous pourrez aussi vous restaurer à l’espace restauration pendant toute la durée du salon!

        Des vignerons passionnés, engagés!!! Des épicuriens soutenant la bonne cause!!! La Loire détient la recette!!! Rendez-vous à St Galmier!!!!

LA SUITE DANS LES FOLLES AVENTURES DE BINBIN FOUDEVIN!!!!

Plus d’infos :

Dominique Rouvière
n°8 Le Pêcher
42410 Chavanay
tel : 04 74 87 27 34
fax : 04 74 87 02 70
rouviere.mar@wanadoo.fr
 
Chambre d’Agriculture de la Loire
43, avenue Albert Raimond-BP 40050
42272 St Priest en Jarez cédex
tel : 04 77 91 43 02
fax : 04 77 91 42 12
cda42@loire.chambagri.fr
Lire la suite de "LA LOIRE AUX 3 VIGNOBLES SUR SON 42!!!"

AVEC JO, L’ETE SERA CHAUD!!!

Il fallait bien transférer ce petit article, car lui seul manquait sur le site du Binbin Foudevin!!! Il est vrai qu’en ces mois de juillet et d’août, le beau temps n’était pas au rendez-vous!!! Mais chez Jo, Manu et Jana, il fait soleil tous les jours!!!

VISITE A CORNAS AU DOMAINE MICHEL

Johann dans ses vignes cornassiennes!!!

Et quand il s’agit de météo, c’est vers les vignerons que mon regard se porte…

           Du côté de ma Vallée Du Rhône natale, j’appelle mes contacts. Je n’attends pas les premières mises en bouteilles pour juger le travail. Être au premier plan dans la vigne, m’intéresse beaucoup plus que de récupérer les effluves d’un vin, du moins dans un premier temps!

          Comprendre ce qu’il se passe dans les vignes et appréhender le millésime, voilà ce qu’il me plaît.

          Pour que cela se fasse, je peux compter sur la générosité et l’accueil des copains dompteurs de raisins!!!Johann, un vigneron attentif et accueillant!!!

C’EST JOHANN ET TOUTE LA FAMILLE MICHEL QUI M’ATTENDENT DE PIED FERME, POUR UN BARBECUE PAS COMME LES AUTRES!!!

      Pour ces grandes occasions, j’apporte toujours un brebis affiné de la ferme Mauroux, située à Issirac, dans le Gard(30). Dans le mille, Jana Michel, 6 ans, a tout raflé, le temps de le dire!

          Mais Johann et sa femme Emmanuelle avaient prévu le coup. Ils avaient sorti quelques salaisons réalisées maison, saucisson et caillettes ardéchoises au menu!!!

          Mais Jana ,elle, c’est le fromage, et elle ne se gêne pas pour me rappeler, qu’il faudrait que j’en apporte un peu plus la prochaine fois. « Si tu ne m’en ramène pas la prochaine fois, tu paies!!! » Et bien là, pour le coup, j’y ait presque cru, 6 ans et bien du culot! Future vigneronne, y’a pas de doute!

             Johann, lui est levé depuis 5H30 (les vignerons, ils se lèvent aux aurores, surtout quand ils reçoivent!), mais pas question pour lui, de s’arrêter en si bon chemin. J’arrive à 11H30 et le barbecue est déjà à fond! C’est qu’il a faim le garçon!!!

C’est qu’il a faim le garçon!!!

ET PAN, SUR LE GOULOT!

       Le marathon d’une folle journée démarre : Hermitage Domaine Des Remizières 2009, Chassagne 1er Les Ruchottes Domaine Ramonet 2008… Si certains ne connaissent pas les apéritifs en Vallée Du Rhône, voilà de quoi vous mettre l’eau à la bouche!

ET PAN, SUR L’ESTOMAC!

         Les saucisses « maison » crépitent, laissant noyer leur gras dans les braises ardentes du Barbecue, « made in domaine Michel ».

ET REPAN, SOUS LE GOULOT!!

         Bandol Domaine Tempier 2005, Côte-Rôtie « Terres Sombres Yves Cuilleron 2008, Cornas « Jana » Domaine Johann Michel 2009, Margaux Château Malescot 2000…Il va falloir prendre un abonnement!!!

La cuvée Jana joue dans la cour des grands!!!

PAN SUR LA TÊTE…

        La pétanque est reportée…Il est déjà 18H et le voisin de Johann vient de débarquer pour l’apéro! Un petit verre de Margaux?

Vite, nous avons rendez-vous avec le syndicat des vignerons de Cornas!!!

Johann, Manu et Jana, merci pour l’accueil. Sacrés vignerons!!!

Vignerons de l’ombre!!!

ALORS, LA REUNION DU SYNDICAT DES VIGNERONS DE CORNAS… VOUS VOULIEZ SAVOIR?

         J’ai eu le privilège d’être entouré de Pierre-Marie Clape, Joël Durand, Laurent Courbis (aussi maire de Châteaubourg), Vincent Paris, Jacques Lemenicier, Dumien Serrette, Albéric Mazoyer (Domaine Voge), Franck Balthazar…. et Johann!!! Discussion autour des arts et des sciences, je ne dévoilerai rien d’autre! J’ai juré!!!

QUELLE JOURNEE,QUEL BONHEUR, POUR UN FOU DE VIN!!!

BIEN FINIE LA JOURNEE?

Terminée à 4H du matin, ils sont fous ces Ardéchois!!!

Comprendre le travail de la vigne et du vigneron, passe aussi par la joie de partager du bon manger, du bon vin, et de la bonne humeur!!!

LA SUITE DANS LES FOLLES AVENTURES DE BINBIN FOUDEVIN…

La Ferme de Chavaran
Chemin de Ploye
07130 Saint Peray
Tel/Fax : 04 75 40 56 43
Portable : 06 12 93 70 01
johann-michel@wanadoo.fr

Lire la suite de "AVEC JO, L’ETE SERA CHAUD!!!"

JEAN-FRANCOIS GANEVAT, UN VIGNERON AU SOMMET DU JURA!!!

          C’était confidentiel à Lyon, le lundi 17 Octobre, c’était le jour de la comète, et Bernard Poizat associé à Fabien Labrosse (PPNB), avait planifié une sacrée dégustation professionnelle, à La Cour Des Miracles, dans le 9ème arrondissement!!! Il fallait que je m’y rende absolument, car Bernard et Fabien œuvrent ensemble pour le bon, le plaisir et le bon plaisir du goût!!! Ces deux compères n’ont pas fini de nous dénicher des perles rares dans la sphère vinicole!!!

"Le Chêne Marchand", un Sancerre qui a de l'équilibre!!! Domaine du Carrou, à Bué!

LYON, LA VILLE QUI ATTIRE LE BEAU MONDE!!!

         Richard Rottiers (Moulin à vent), Nicolas Maillet (Mâcon-Verzé), Hervé Maudet (Bordelais et Sud-Ouest), Olivier Pithon (Roussillon), Bertrand Jousset (Montlouis), Dominique Roger (Dom.du Carrou-Sancerre), et tant d’autres excellentes références s’étaient données rendez-vous!!! Cette relève vigneronne est au sommet!!! Tous produisent des vins frais tendus équilibrés!!! Tous sont des passionnés au caractère et à la trempe bien affirmés!!! Des bons vivants, sincères et joyeux. La soirée s’est terminée tardivement autour d’un heureux concours de pieds tanqués, dynamisé par l’excellent tireur de quilles et patron de l’Harmonie des vins à Lyon, Bernard Poizat!!!

Nicolas Maillet, l'homme en forme du mâconnais, à Verzé!!!

GANEVAT OU LA GRANDE EMOTION JURASSIENNE!!!

          Jean-François Ganevat, c’est Le Vigneron Jurassien du moment!!! Au premier regard, j’ai compris qu’il n’était pas comme les autres. Un mec qui bouscule, qui ne va pas dans le même sens que les autres. Sa spécialité, produire des vins sans soufre (zéro-zéro soufre, hormis celui présent naturellement dans le raisin) et une cuvée rouge « J’en Veux »,produite à partir de 18 cépages oubliés… 9,5°C une cuvée qui, comme le cite Fanfan Ganevat, « remplace la bouteille au pied du lit! » Le vignoble est évidemment travaillé selon les préceptes de la culture biodynamique!!!

              Blancs comme rouges, ce sont des monstres de tension, de pureté et de minéralité que nous avons pu déguster!!! Certains ne comprennent pas les vins de Jean-François, c’est tant mieux pour nous, car il n’en a jamais assez!!!

Jean-François Ganevat, heureux qui comme Ulysse!!!

        Alors ce mec dérange (les vins sont soi-disant atypiques pour des jurassiens), après avoir fait ses classes pendant plus de dix ans chez Jean-Marc Morey à Chassagne, il a lancé son premier millésime en 1999! Installé à Rotaliers, près de Lons-Le-Saulnier  (39). Son expérience bourguignonne se fait ressentir à travers ses vins, tous ouillés (on ne laisse pas le voile s’installer comme pour certains classiques jurassiens qui prennent ces notes oxydatives),sauf un vin jaune produit confidentiellement (mais chut), et tous possèdent une fragrance et une tension générale hallucinantes!!! A l’ouverture, les vins ont besoin d’un geste d’aération, réduction oblige (manque d’oxygène). Les rendements sont infiniment minimes (10hl/hectares) voire Ganevanesquement minimes!!! (5hl/hectares)

              Emballé, le mot est faible!!! A l’aveugle, sur une table au milieu de Corton-Charlemagne et autres Puligny-Montrachet, les cuvées produites en Côtes-Du-Jura chardonnay « Les Grandes Teppes » ou « Les Chalasses vieilles vignes », déboussoleraient les oenophiles les plus avertis!!!

         Après Aviet (caveau de bacchus), Puffeney, Labet, Overnoy (puis Houillon), Lignier et autres grands du Jura, c’est le Grand Ganevat qui m’a ébloui! Et le mot est faible!!! La cuvée produite en savagnin vert « Les chalasses marnes bleues » 2009, une explosion d’épices et de pureté et dotée d’une longueur en bouche magistrale, fut un monstre de perfection!!!

               Alors Ganevat, il en énerve plus de par sa classe, son intelligence et la qualité de ses vins! Et c’est tant mieux!!! La région du Jura a encore de grands jours devant elle!!! Et la percée du vin jaune c’est début février!!! Pas question pour moi de m’y rendre, je serai chez Ganevat (qui ne participe pas) et j’éviterai ainsi le bain de foule!!!

QUELQUES CUVÉES POUR VOUS DONNER LE TOURNIS !!!

Vins Blancs:

*Vin de table Rien que du fruit 2008 (Interdit aux cons, 10 % vol.)
80 % de Chardonnay et 20 % d’Enfariné, élevé 24 mois en foudre
Nez de fruits blancs, bouche ronde et citronnée. fraîcheur et fruits, simple et superbe. (cette cuvée n’y était pas, mais je l’avais déjà dans mes notes!!)

*Côtes du Jura Florine 2009
sur graviers.
Nez agrumes, minéral, bouche tendue!

*Côtes du Jura Cuvée Orégane 2009
sur argiles et marnes
Assemblage de 50 % Chardonnay et 50 % Savagnin
Nez de fruits mûrs, coing, beurré. Vin plus gras.

*Cuvée Margherite 2007
100 % Melon à queue rouge, 5 à 10 hl/ha
Droit comme un I, vibrant!!!

*Côtes du Jura Chalasses Vieilles Vignes Chardonnay 2009
Vignes de 1902
Très mûr, grosse minéralité, nez calcaire et précis.

*Côtes du Jura Les Grands Teppes Chardonnay 2009
Vignes de 1919
Citron confit, minéralité élégante

*Côtes du Jura Les Chalasses Marnes Bleues Savagnin 2009
Savagnin vert
Vin toujours plus épicé, gras en bouche, mon coup de coeur!!!

Pour les rouges, trousseau, ploussard et pinot noir réussis avec beaucoup de précision, de l’équilibre, de l’émotion, ça se passe de commentaires, on aime et c’est déjà pas mal!!!

LA SUITE DANS LES FOLLES AVENTURES DE BINBIN FOUDEVIN!!!

PPNB VINS
9, rue du Mont d’Or
69009 Lyon
04.74.26.74.79
ou contacter le bar à vins « l’harmonie des vins »  au 04 72 87 09 76
 
Jean-François Ganevat     Fanfan
La Combe, 39190 Rotalier
03 84 25 02 69
 
La Cour Des Miracles
4 Rue Gare
69009 Lyon
04 37 50 31 84
 
 
9 RUE DU MONT D OR

69009 LYON 09

Lire la suite de "JEAN-FRANCOIS GANEVAT, UN VIGNERON AU SOMMET DU JURA!!!"

CLAIR DE LUNE A LES PIEDS SUR TERRE!!!

CLAIR DE LUNE ILLUMINE L’OCTOBRE LYONNAIS!!!

D’ Octobre à Février, les salons des vins s’enchaînent en France, il faut être à l’affût !!! Et ce lundi 17 Octobre 2011, l’agence de communication « Clair de Lune » (illuminée par Marie Gaudel et ses drôles de dames), avait pris rendez-vous sur la péniche « l’Embarcadère », dans le 2ème arrondissement lyonnais!!! Un accueil ravissant (oui, oui, ravissant!!!) et une organisation frôlant la perfection, « Clair de Lune » a une nouvelle fois marqué le pas!!!

Carnet et verre en main, et c'est parti pour une pro-dégustation!!!

QUE DU BEAU MONDE!!!

Les AOC Crozes-Hermitage et Vacqueyras s’étaient associées pour proposer une dégustation aux professionnels du vin!!! Il y avait du beau monde, et de vieux millésimes. Le bar à vin « Le Vercoquin » y avait ajouté son grain de sel en proposant un buffet composé de spécialités régionales (vauclusiennes et drômoises)! « Clair de Lune » nous avait déjà régalé avec de nombreux évènements à succès sur 2011 ( Les Beaumacs : Beaujolais et Mâconnais, et les Wine and Transat-Crozes-hermitage), elle est encore présente pour la rentrée post-vendanges!!!

Le Vercoquin avait amené les spécialités!!!

CLAIR DE LUNE PRÉSENTE SES COMÈTES !!!

Quelques météorites ont été servies!!! Des Crozes-Hermitage de Combier, Faugier, Darnaud, Chave (frère et soeur)Reynaud, Robin, Buffière, Girard, Borja, Viale, Goni, Graillot, Fayolle, Michelas, Belle, Betton, aux Vacqueyras plus méridionaux de Férigoule, Chamfort, Saurel, Onde, Dusserre, Souchière, Aulombard, Vache, Bernard, Bungener, Barnier, Arnoux et Chudzikiewicz, il y avait du très très lourd!!! Les autres appellations n’ont qu’à bien se tenir!!!

La dégustation, ça demande de la concentration!!!

A NE PAS LOUPER, DEUX NOUVELLES ATTRACTIONS  !!!

Les vignerons étaient disponibles, ils avaient en plus de leur présence, laissé des vieux millésimes sur un stand intelligemment pensé!!! C’est un détail qui compte!!! Lors des dégustations, on manque rarement de recul, on goûte trop souvent les millésimes récents, difficile voire impossible d’imaginer et de projeter l’évolution des vins. « Inter Rhône » y a pensé, et c’était vraiment appréciable!!!

La table des vieux millésimes, une des nouvelles attractions à l'initiative de "Clair de Lune"

Une table découverte des deux appellations tenue par le sommelier Daniel Chaussée. On découvrait alors à l’aveugle, sans à priori ni préjugé possibles et notre palais pour seule arme de défense!

CLAIR DE LUNE, EN BREF !!! 

« Clair de Lune » est une agence de communication, fondée  par Marie Gaudel en 1999.  Marie a décidé de spécialiser l’agence et de travailler sur des sujets qui la passionnent et qu’elle connaît bien. Le recrutement de ses salariés est adapté à la spécialisation et à l’exigence de l’agence!!! A ceci s’ajoute un carnet d’adresses plutôt étendu ( 16 000 contacts), et un objectif premier, être le plus efficace dans la transmission des informations dans plusieurs domaines, ce qui en fait une référence dans son secteur :

  • Vin et spiritueux
  • Gastronomie et produits du terroir
  • Sport et marques
  • Tourisme et territoires

Les autres métiers développés par « Clair de Lune » : Les relations publiques, la conception éditoriale et graphique et la formation aux relations presse.

On attend les prochains évènements proposés par « Clair de Lune » avec impatience, particuliers comme professionnels, on se régale à chaque fois!!!

LA SUITE DANS LES FOLLES AVENTURES DE BINBIN FOUDEVIN!!!

CLAIR DE LUNE
 
info@clairdelune.fr
 
Bureau de LYON
3, Grande rue des Feuillants 69001 Lyon
Tél. +33 (0)4 72 07 31 90
Fax +33 (0)4 72 07 31 91
télécharger le plan d’accès
 
Bureau de MONTPELLIER
3, place Chabaneau 34 000 Montpellier
Tél. +33 (0)4 67 29 97 94
télécharger le plan d’accès
 
Pied à Terre PARISIEN
c/o 185com 16, rue Darcet – 75017 PARIS
Tél. +33(0)1 42 93 54 17
télécharger le plan
Lire la suite de "CLAIR DE LUNE A LES PIEDS SUR TERRE!!!"

LES VENTES AUX ENCHERES ONT LE VENT EN POUPE!!!

Vous connaissez peut-être les sites de vente de vin en ligne sur internet, mais peut-être n’avez-vous pas entendu parler, ou même ne vous êtes-vous  jamais rendu, aux ventes de vins, aux enchères publiques…

LES EXPERTS…

        Chaque mois, à Lyon, deux experts, passionnés de vins, s’occupent d’estimer, de référencer, de vendre et de suivre  les bouteilles de vin récupérées chez des propriétaires. Héritages, restaurateurs en faillites, et toutes les personnes souhaitant se débarrasser de bonnes bouteilles, peuvent faire appel à leurs services!!! Un seul mail suffit, un mail dans lequel vous mentionnez l’appellation, le nom de la cuvée, le vigneron et le millésime. En moins de cinq jours, vous recevez les estimations des experts!!! Vous décidez alors ou non, de confier votre vin en vue d’une mise en vente aux enchères!!!

          Les sommes peuvent vite grimper!!! Certains vignerons, des millésimes, ou des cuvée rares, ont la côte!!! Cela peut devenir très intéressant de leur confier votre patrimoine. Certes, mieux vaut boire son vin soi même (en famille ou entre amis bien sur). Cependant, il  arrive que, certaines fois, vous manquiez un peu de trésorerie, vous ne souhaitiez pas boire des bouteilles ayant appartenu à un proche, que vous ayez été déçu par une bouteille provenant d’une caisse (et vous ne voulez pas boire les autres). Vendre aux enchères, vous permettrait également de réinvestir dans d’autres bouteilles (pourquoi pas aux enchères d’ailleurs).

Des flacons de rêves, accessibles seul ou à plusieurs!!!

Tout le monde peut participer (il faut être majeur mais pas vacciné!!), cela vaut le coup. C’est l’occasion rêvée, d’acquérir une cuvée que vous n’auriez jamais pu obtenir auprès d’un vigneron inaccessible… Vous vous direz certainement que la bouteille est chère… Mais un conseil, si cela vous contrarie tant, investissez à plusieurs, faîtes une petite cagnotte dans laquelle vous placerez 30 euros mensuellement, et vous vous retrouverez ainsi très rapidement armés d’un pactole suffisamment important pour vous payer un Hermitage de chez Chave, une bouteille de Chartreuse Tarragone, un Chablis de chez Dauvissat, un Château d’Yquiem ou même un Château Lafite Rotschild (il faut bien goûter au moins une fois) .

COMMENT VENDRE OU ACHETER, QUELS RISQUES???

COMMENT VENDRE SON VIN ?

       Pour vendre son vin aux enchères, ce n’est pas compliqué, j’ai testé pour vous!!! Une cliente m’avait chargé de cette tâche. Au regard de la quantité de vin à vendre, de la garantie de sécurité relative aux paiements, j’ai tout de suite opté pour ce type de prestations. Quatre mots, rapide, simple, efficace et sûr!!! Un coup de fil à l’expert, un mail, une prise de rendez-vous, et les vins étaient confiés, papiers attestant le dépôt. Deux mois de délai, un chèque et une attestation de vente en poche, et le tour était joué!!!

        J’ai travaillé avec Denis Bernard, un expert passionné, très professionnel, disponible et sympathique, je recommande!!!

Denis Bernard, expert en vins

          Notez bien que 15% du prix de vente sont récupérés par l’expert, vous ne paierez pas d’impôts sur ce que vous percevrez, sauf si, un seul lot (une caisse ou une bouteille) est adjugé à plus de 6000 euros!!!

COMMENT ACHETER DU VIN ?

         Pour acheter du vin aux enchères, c’est simple comme bonjour!!! Un coup de fil pour s’inscrire et recevoir le catalogue mensuellement. Rendez-vous pour l’évènement, une fois sur place (vous avez déjà pré-établi un choix des cuvées numérotées qui vous intéressent sur le catalogue), vous vous prononcez sur les cuvées de votre choix (fixez-vous une somme maximale au préalable), vous remportez l’enchère,  et vous pourrez ainsi repartir directement avec vos vins!!!

         Notez bien qu’un montant de 17% du prix d’achat toute taxe comprise est ajouté à votre addition. Vous pouvez régler en espèces jusqu’à 3000 euros (sous certaines conditions), sinon, optez pour le prélèvement (RIB) ou la carte bancaire.

QUELS SONT LES RISQUES :

             Sachez que les bouteilles vendues aux enchères, vous vous en doutez bien (ou pas), ne sont pas toujours conservées dans les meilleures conditions  (caves climatisées et régulées, bouchon avec coulure, étiquette abîmée, contenance réduite…). Vous n’êtes pas non plus à l’abri d’une bouteille bouchonnée, ce sont les règles du jeu!!

Chaque bouteille est attentivement étudiée par l'expert!!!

        L’expert fait un gros travail en amont pour les acquéreurs. Il détaille bouteille par bouteille, tous les défauts qu’il peut constater, de la contenance (bon niveau, haute-épaule, vidange-V), aux étiquettes et capsules (étiquette légèrement abîmée-E.L.A, sans étiquette-S.E, capsule abîmée-C.A). Ces constatations sont annotées pour chaque bouteille dans le catalogue, et peuvent ainsi, en fonction de leur degré d’importance, faire chuter la valeur d’une bouteille, ou permettre de la vendre à sa juste estimation, voire plus!

            L’expert n’est en aucun cas tenu pour responsable si le vin est bouchonné ou trop évolué. C’est certainement le plus gros risque que vous prendrez… Mais en principe… Toute personne possédant du vin est « censé » bien le conserver…Vous pouvez également, vous rendre aux expositions publiques, prévues en général la veille et le jour même de la vente. Les bouteilles y sont présentées, vous permettant ainsi de vous faire une idée de l’état et de la nature des lots mis en vente.

Les vins sont listés sur catalogue, faîtes votre choix!!!

La prochaine vente, c’est ce samedi 15 Octobre 2011, à Villefranche-sur-Saône, une expérience et peut-être une opportunité à ne pas louper!!!

LA SUITE DANS LES FOLLES AVENTURES DE BINBIN FOUDEVIN!!!

Enchères Rhône-Alpes-ERA
1725 route de Riottier
69400 Villefranche-sur-Saône
Tel :04 74 09 44 10
Email : etude.era@gmail.com
Lire la suite de "LES VENTES AUX ENCHERES ONT LE VENT EN POUPE!!!"