TOUS RICHES ET BOURRES

2012, l’année des élections présidentielles. Pour ce thème de ce  »Vendredis du Vin », 43ème mandat. C’est Antonin Iommi-Amunategui, mieux prononcable sous son pseudo « Vindicateur », qui nous pose la question:

Si chaque vin était un candidat, pour lequel voteriez-vous ?

Derrière chaque bouteille, il y a en effet un homme, une femme, des idées « 

RE-VINDIQUONS GOÛTE QUE GOÛTE!

Parce que la politique ne me fait pas marrer, que les extra-terrestres du gouvernement nous observent depuis  leur soucoupe en carton blindé. J’ai décidé de vous parler, non pas de la « vache qui rit » (une bonne candidate en somme) mais des « Rogeries » de Damien Richou. La maire Michelle, qui était avec moi ce soir là, en a perdu son chat… Elle a préféré signer et s’en aller plutôt que de parler politique. « Boire ou mentir, il faut choisir ».

Richou Président!

CHAUVIGNÉ N’EST PAS JOUÉ :

Pour ne rien vous cacher, j’avais décidé de servir à la Maire Michelle un Anjou « Chauvigné » de chez Richou. Déjà convaincu par le programme (je suis Damien depuis plusieurs années et je vais de bonnes surprises en bonnes surprises) qu’allait nous proposer ce vigneron, nous nous sommes tous deux servis la dose autorisée par la loi… Il me faudra un deuxième verre, après tout, je ne conduis pas…

Mais avec Damien, sachez que le programme contiendra au moins 75cl de bon vin et que chaque centilitre compte. Un discours qui nous fera  finalement boire le calice jusqu’à la lie. (la maire Michèle est toujours là, elle est free, elle à tout compris)

Un nez complexe et séduisant, une robe dorée éclatante de joie de vivre, un nez qui ne chôme pas l’alcool (TVA = 13,5%) ni le TCA.

Un programme alléchant qui vous emmène dans les jardins tropicaux de l’Anjou. Un chenin si long mais si facile à boire.

Un chenin « à-nanas », pas paumé pour un clou mais proposant comme programme : « Pour chaque bouteille partagée, un cep de vigne planté ».

Une cuvée sans langue de bois qui aurait fait sortir tous ces canards de leur mare en faisant coing coing.

BAS LES MASQUES :

Il est temps de prendre une photo pour communiquer sur les réseaux sociaux (en bon groupie du président). Halte à l’imposteur… J’ai encore parié sur le mauvais programme, c’est la cuvée « Les Rogeries » 2008 que j’ai flinguée et non pas « Chauvigné »( je voulais la laisser mûrir encore quelques années). Un programme mensonger, mais somme toute un très bon prétendant à la pinardentielle!

VOTEZ DAMIEN RICHOU!

« Damien Richou, le sauveur de l’Anjou »

Damien Richou ne vous fait ni manger des pommes ni avaler des couleuvres, il préfère taper du coing sur la table avec son verre vide pour clamer son slogan :

« Avec Richou, devenez riches et bourrés »

Xavier Bénier sera le premier ministre d’un gouvernement sans soufre ajouté.

LA SUITE DANS LES AVENTURES DE BINBIN FOUDEVIN

Lire la suite de "TOUS RICHES ET BOURRES"

DES BLOGS REMUNERES?

Il paraîtrait que certains blogueurs oseraient se faire payer pour écrire leurs articles… Je vous l’avoue, je reste sceptique à ce sujet, du moins, pour l’instant… Certains le sont mais restent de vrais journalistes avant tout et sont payés pour leurs piges (le Monde…), une deuxième casquette qui leur donne un peu plus de visibilité et de liberté de parole.

Au salon des vins de Loire à Angers, plusieurs blogueurs sont intervenus lors de micros-conférences. J’ai cru entendre la complainte de certains, qui, à plusieurs reprises, pleurnichaient à l’idée que leur blog ne puisse seulement  leur rapporter que quelques minutes de gloire sur la toile.

A chacun son job, le blogueur n’a pas un statut de journaliste ni même un statut tout court. La seule vraie relation entre les deux demeure la liberté d’expression. Pour ma part, je définirai mon blog comme un journal de bord, alors certains se sont-ils mélangés les pinceaux avec le mot « journal« ? :

Jeudi 6 Octobre 2011 :

La cour de Cassation vient de rendre jeudi dernier un arrêt, très court, mais avec un considérant d’une portée énorme : « les abus de la liberté d’expression ne peuvent être réprimés que par la loi du 29 juillet 1881 ».

La Cour de Cassation vient, ni plus ni moins, de dire très clairement que les blogueurs relèvent de la loi de 1881 sur la liberté de la Presse…

Quelque part, c’est intellectuellement logique. Le blogueur est un journaliste amateur, mais un journaliste quand même. Il doit pouvoir s’exprimer, informer, en bénéficiant de la même protection que les journalistes, qui font cela à titre professionnel.

Cet arrêt est d’autant plus significatif qu’il a été rendu dans un procès opposant un blogueur de gauche à un maire UMP. Dans l’arrêt, la cour de cassation relève que les écrits du blogueur sont bourrés de mauvaise foi militante, mais que ça ne change rien, il tombe sous le coup de la loi de 1881, qui ne prévoit que la diffamation ou l’injure comme limite.

La Cour de Cassation n’ayant relevé aucun écrit susceptible de tomber sous le coup de ces deux incriminations, elle a cassé sans renvoi l’arrêt de la cour d’Appel qui avait condamné le blogueur sur la base de l’article 1382 du code civil.

UN STATUT QUI GAGNE EN CRÉDIBILITÉ :

Le blog, c’est un exutoire qui, somme toute, nous laisse deux valeurs essentielles : indépendance et liberté d’expression.

Un statut qui  nous permet d’accéder certaines fois à des évènements de manière privilégiée (déjeuners de presse, entrées gratuites dans les salons, accès aux salles de presse, voyages organisés spécial blogueur…). Nous sommes de plus en plus soignés par les attachés de presse, mais ceci s’arrête là. Ceux-ci reconnaissent l’influence et l’importance des blogueurs et se frottent ainsi les mains de pouvoir les accueillir (ça marche dans les deux sens). Seulement, je ne crois pas que cela puisse aller un jour plus loin.

POURQUOI TENIR UN BLOG :

A mon sens, lancer un blog, c’est vouloir partager en totale liberté des informations et des coups de gueules. Le blogueur est de nature généreuse, il est passionné par son sujet et souhaite faire profiter ses lecteurs de ses petites infos croustillantes.

Tenir un blog permet également d’être présent sur la toile et d’être ainsi visible aux yeux de tous; une visibilité qui peut offrir au mieux de nouvelles perspectives professionnelles (Miss Vicky Wine, Mickaël Vendetta). Mais cela reste un fait rare!

Le blog peut également être un complément de site internet (Vindicateur).

Alors ne volons pas le travail des journalistes. Faisons preuve d’imagination et continuons à garder notre ligne de conduite. N’hésitons pas à lancer de nouveaux débats et à développer ensemble. Ne vendons pas notre âme au(x) diable(s) et restons objectifs pour continuer à régaler nos amis lecteurs.  Que ceux qui râlent à ce sujet (« les blogueurs ne sont pas rémunérés ») lors de conférences s’éclipsent quelques temps dans les contrées d’Alaska sur un son de « Beau dommage », ça leur évitera de nous casser les oreilles lors de leurs interventions malintentionnées en conférences de presse, et ça leur rafraîchira quelque peu les idées.

Au fait, dans un blog on dit bien ce qu’on veut, c’est ça qu’est bon « Crotte, Flut, Plouf, Glou glou, J’aime pas les cons, ils polluent la planète » 😀 😀 😀

LA SUITE DANS LES AVENTURES DE BINBIN FOUDEVIN!

Lire la suite de "DES BLOGS REMUNERES?"

UNE PLUIE D’ETOILES FILANTES A ANGERS

Raz de marée dans le Val de Loire : Le salon des vins qui se déroulait à Angers a tenu toutes ses promesses. Convié à l’occasion du Wine Blog Trophy, j’en ai profité pour aller dénicher quelques talents et confirmer ceux qui on déjà percé.

Je me suis retrouvé comme un gamin face à la multitude d’appellations et des styles de vins présentés. Chasselas, Melon de Bourgogne, Chenin, Sauvignon, Menu Pineau (ou arbois) et Romorantin pour les vins blancs. Pineau d’Aunis, Pinot Noir, Gamay, Cabernet-Franc, Cabernet-Sauvignon, Grolleau et Cot (Malbec) pour les vins rouges.

Ici les « comètes » côtoient les « étoiles » de demain. Quelques déceptions tout de même, mais trop peu pour faire un scandale, dans la vie il faut avancer, alors laissons-les aux oubliettes et parlons de ceux qui le méritent.

LA SUITE EN PHOTOS « MADE IN BINBIN »:

Frantz Saumon nous a encore joué des tours. C’est grâce à sa cuvée Minéral + que nous nous sommes qualifiés au WBT. Une belle surprise sur un chenin non ouillé vinifié type vin jaune. Il fait partie de l’association « Singuliers Vignerons ».
Je pensais croiser le « Parrain » (cf rvf Janvier 2012) de Montlouis mais j’ai rencontré un homme discret et accessible. Des cuvées fracassantes, tout est bon chez Chidaine.
Le grand Patrick Baudoin est en train d’atteindre les sommets de l’Anjou! Un homme généreux et humble qui nous régale depuis plusieurs années déjà. C’est une grande confirmation pour ce vigneron talentueux qui a relevé avec brio le défi de Binbin.
L’association « Singuliers Vignerons » est à nouveau représentée avec Philippe Tessier. Des cuvées produites en AOP Cour-Cheverny et Cheverny tout en dentelle. Un homme rigoureux qui tire l’appellation vers le haut!
Le domaine Charles Joguet confirme. Chinon possède quelques domaines fantastiques, et celui-là en fait partie. Des cabernet-franc mûrs et minéraux. Que dire Anne-Charlotte… Vive les glissades sur la neige et… « Rock & Roll Attitude »!
Trois ans déjà que je te suis, j’adore tes Saumur. Passionné engagé dans la biodiversité, Guillaume du domaine de la Fosse-Sèche  enchaîne les millésimes avec brio  (son site qui vous exprimera bien mieux que moi sa philosophie). Bravo l’ami!
Jean-François Mérieau confirme aussi. Une préférence personnelle pour ses blancs et une mention spéciale pour le sauvignon non-ouillé et élevé pendant 4 ans en fût de chêne « Tue le Boa » .
Sébastien Brunet magnifie le chenin. C’est une belle découverte sur Vouvray! A suivre donc!

 3 MÉTÉORITES POUR LE PRIX D’UNE :

Cour-Cheverny… Je viens de prendre une gifle, une verticale de 3 millésimes et je suis convaincu par les vins de Laura Semeria. Eblouissant, du punch, du fruit mûr et concentré. Bravo Madame! Domaine de Montcy, c’est l’émotion garantie! Parole de Binbin
Je le re-mentionne, il le mérite.Jonathan Pabiot produit des cuvées de haute volée en AOP Pouilly (Fumé et Loire)
Domaine la piffaudière, l’article est déjà disponible. A suivre également, nouvelle pépite du Val de Loire! Olivier Bellanger

Les bonus seront disponibles prochainement…

LA SUITE DANS LES AVENTURES DE BINBIN FOUDEVIN!

Lire la suite de "UNE PLUIE D’ETOILES FILANTES A ANGERS"

JE NE BOIS PAS DE JB!

Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n’y est pas, si le loup y était, il nous mangerait!

Et je lui crierais :

Je ne bois pas de JB, « croix de bois, croix de fer, si je mens j’irais en enfer ».

Titi, Oliv’, Michel et les autres t’adoubent ou te comparent au Crocodurille (Meursault).

Je déguste tes blancs 2011 juste tirés pour l’occasion. Un jus mûr et concentré d’agrumes et de coing, de la tension en finale. Encourageant!

Je rêve d’une cuvée au doux nom « Les p’tits loups ». Une cuvée fraîche et sans bois neuf. Désolé, je suis sentimental…

Pas question selon toi. Du bois, du bois, du bois!

J’ai simplement lancé le débat : « le bois neuf est-il un bon allié du chenin? »

Tu as rétorqué, non pas sans agressivité et totalement décomplexé :

« Je ne sais pas faire du vin sans bois! »

Je ne m’incline pas et préfère t’affronter, je n’ai pas peur des coups de bâton.

Asseyons-nous sur un banc et dégustons ensemble.Je découvre tes millésimes plus anciens (en blanc toujours), c’est le coup de massue nous ne sommes définitivement pas fait pour nous entendre.

La prochidaine fois j’irai de l’autre côté de la butte.

Je ne suis pas assez parkerisé par le bois neuf selon toi, j’assume pleinement.

Je t’ai pourtant causé après ta pose sandwich… Tu étais quand même grognon!

Tu prendras bien un petit dessert… Blanc-manger au kombava, vanille bourbon et copeaux de bois

Je ne veux pas goûter tes rouges… J’ai juste besoin d’un peu d’air frais, d’entendre moins d’aberrations… Et de rincer ma bouche patinée de vanilline… 1-2-3 zéro  blo blo blo

PETITE ATTENTION POUR MON PROTÉGÉ

Avec tout le respect que j’ai pour toi, ne sachant pas faire du bon vin et n’ayant pas ta renommée, permets-moi seulement cette parenthèse sans langue de bois.

Je suis un petit pot de colle à bois, je reviendrai, et je tacherai de te faire bien meilleure impression… J’aimerais, si tu m’acceptes au stand ou au caveau, goûter tes vins rouges et surtout te faire part au combien je respecte chacune des lignes que tu as écrites pour la gLoire. Mais pour l’instant, c’est décidé, je ne boirais pas de JB, même pas avec du coca. Plutôt rester à l’eau! Allez, boisons un coup à ta santé!

LA SUITE DANS LES AVENTURES DE BINBIN FOUDEVIN!

 

Lire la suite de "JE NE BOIS PAS DE JB!"

GENERATION BINBIN : NOUVEAU TALENT EN VAL DE LOIRE #2

Et de deux…en Val de Loire, toujours…

Il n’a pas encore 28 ans (comme Binbin) et ses vins sonnent comme un coup de tonnerre sur les appellations « Pouilly-sur-Loire » et « Pouilly-Fumé ».

Nina et Jonathan, un duo qui casse la baraque!

RENCONTRE IMPROBABLE :

Je ne l’ai pas rencontré sur un salon (encore…décidément) mais à une tablée que j’ai rejoint tardivement en compagnie d’Anne-Charlotte Genet du domaine Charles Joguet (Chinon). Il n’y avait pas n’importe qui… Quelques collaborateurs de B&D, du Gault & Millau, anciens de la RVF, et autres nouvelles pépites de vignerons.

Hop, une photo collector

AU PROGRAMME :

Débat : il fallait que j’obtienne quelques réponses de la part de certains, on était en off, donc je ne divulguerai rien mais je les remercie pour leur honnêteté…

Mais surtout…

Une dégustation off des vins produits par deux jeunes vignerons qui envoient du lourd, du très lourd : Antoine Olivier, dont je parlerai un peu plus tard et…

Séquence fou rire garanti!

Jonathan Pabiot « Domaine Jonathan Didier Pabiot ».

Un domaine de 19 hectares, 2 AOC, 5 cuvées et 2 cépages cultivés « Chasselas » (Pouilly-sur-Loire) et « Sauvignon » (Pouilly-Fumé). Pour la petite anecdote, seulement 40 hectares sont plantés avec le cépage « chasselas » sur les 1500 hectares que compte Pouilly… Il a osé et ça goûte franchement bien!

Une partie certifiée AB et le reste en conversion. Une approche biodynamique, de faibles rendements et des vins ciselés qui frôlent la perfection. Ici on respecte et on écoute le terroir.

Jonathan Didier Pabiot-Vigneron-Agriculture Biologique Les Loges 58150 Pouilly-sur-Loire            O3 86 39 01 32 pabiot-jonathan@wanadoo.fr

Bref, on fait simple, je ne m’arrête pas sur des explications détaillées…Chacun son verre, chacun son petit pif, chacun son palais… Par contre je peux vous affirmer que l’ensemble de ses vins goûtent bien avec des équilibres acidité/sucre parfaitement maîtrisés. Je suis allé à sa rencontre sur le Salon des Vins de Loire à Angers dès le lendemain, c’est une confirmation!

Ma préférence, la cuvée « Aubaine » en AOC Pouilly-Fumé… Allez goûter, vous comprendrez. Il ne m’a pas fallu deux minutes pour être convaincu, son discours tient la route, il sait ce qu’il fait et les vins parlent d’eux même. Encore une affaire à suivre…

Bravo la jeunesse!

LA SUITE DANS LES AVENTURES DE BINBIN FOUDEVIN!

Lire la suite de "GENERATION BINBIN : NOUVEAU TALENT EN VAL DE LOIRE #2"

PIF PAF POUF : NOUVEAU TALENT EN VAL DE LOIRE #1

Le PIF, pour faire simple, c’est le nom de la cuvée produite par un jeune vigneron de Touraine… Vous vous rendrez également compte qu’un peu de PIF et de communication peuvent nous emmener là où seuls quelques chanceux espiègles auraient tenté d’aller : Rencontrer et goûter les vins d’un vigneron sur un salon alors que celui-ci ne les présente que de manière pré-officielle…Dans les coulisses…Pas plus, pas moins, quand cela se passe dans de telles conditions, on se régale. Ce n’était pas prévu, et croyez moi, il y en a encore quelques autres… Je vous en parlerai un petit peu plus tard… Ne soyez pas trop pressés et concentrons-nous déjà sur celui-ci.

Zen Attitude pour ce néo-vigneron, une rencontre pareille, ça marque l'esprit!

PAF, c’est le son émis par le bouchon poussé par une très légère dose naturelle de gaz carbonique (pas de pétillant marqué, pas de reprise des fermentations, le vigneron a volontairement laissé du gaz naturel (CO2) afin de préserver la fraîcheur, d’éviter l’oxydation du vin ainsi qu’une adjonction mortelle de soufre). Et PAF, une première claque pour Binbin.

Des maturités optimales, un canon qui goûte bon le vin de Touraine

POUF, je tombe des nues, une petite bombe de fraîcheur ça ne sauvignonne pas qui peut le pipi de chat, les agrumes sont là, un pamplemousse qui rosit à la vue de mon gros PIF.

Et une météorite de plus dans le monde du vin, il a vu juste, il a tout compris. Bonne chance et encore merci. La rencontre n'était pas prévue mais l'émotion était au rendez-vous!

Il fallait en parler… Le mec est bon, jeune, talentueux. Ses vins goûtent bon (et lui aussi, dégustation commune effectuée sur quelques vins louchement attaqués par la moisissure…Je me sentais un peu seul pour l’évoquer, je ne le connaissais pas, je lui ai demandé son avis, on goûtait de la même façon, même sur du bon. Année 2011 difficile pour quelques vignerons d’une appellation du 44? Affaire à suivre…)

Installé en 2008 sur un vignoble de 7 hectares sur les premières côtes de la vallée du Cher à Monthou(41), entre Montrichard et Saint Aignan. Un vignoble directement emmené en conversion bio s’étendant actuellement sur 10,50 hectares. Des cépages alléchants : Sauvignon,Chenin, Menu-Pineau Cabernet -Franc, Pineau d’Aunis, Gamay, Cot ( Une petite pensée pour les poules de maman : « Cot cot cot Malbec »)

2010, c’est le début des vinifications, appellations Touraine et Vin De France. J’ai goûté, je suis déjà converti. Olivier Bellanger, vigneron, allez-y, ce mec est bon, il ne matraque pas la vigne, récolte mûr, puis vinifie et élève avec justesse. Parole de Binbin.

DOMAINE LA PIFFAUDIERE : Olivier Bellanger96 route des caves41400 Monthou sur Cher 06.44.11.12.18 02.54.71.89.19 domainelapiffaudiere@gmail.com

 

 

 

LA SUITE DANS LES AVENTURES DE BINBIN FOUDEVIN!

Lire la suite de "PIF PAF POUF : NOUVEAU TALENT EN VAL DE LOIRE #1"

Wine Blog Trophy

A l’initiative dInterloire depuis 2007, le WBT récompense les meilleurs blogs (cela reste encore une fois subjectif) dédiés aux vins. Cette année, un thème original : « Mon bar à vins, les vins de Loire et moi ». Un concours qui, l’espace de quelques minutes, met sur le devant de la scène les blogueurs. Une belle expérience à laquelle j’ai eu la joie de participer. C’est aujourd’hui le seul concours de ce genre existant sur la toile. La finale s’est tenue sur le Salon des vins de Loire à Angers. Voici l’article qui nous a qualifié: Chenin Méchant

Les Finalistes

 A mon grand regret, Eva n’a pas pu se joindre à nous mais je compte sur elle pour un prochain rendez-vous. Peut-être organiserons-nous un jour un championnat de France de dégustation à l’aveugle spécial blogueur ouvert à tous et sans présélection. L’appel est lancé.

Nous étions donc 4 couples (au lieu de 5) à participer.

Ça c’est du regard de tueur, personne n’a tremblé… Bizarre

Avec David Cobbold et son acolyte du bar à vins « La promenade » à Bourgueil, nous (moi-même et Doudou bar à vins Wee An à Lyon) avons fini 1er ex-æquo. Pour nous départager, un Saumur pétillant. C’est l’équipe adverse qui l’a débusqué. Nous étions parti sur un Vouvray. Nous nous retrouverons l’année prochaine avec beaucoup d’envie et de plaisir… Félicitations à Sophie Senty et son partenaire Julien (Harmonie des vins à Lyon) ainsi qu’à Alain Fourgeot  et Jacques (Le Tocsin à Bourges).

La suite en photo :

David et Ludovic
Sophie et Julien
Alain et Jacques
Doudou et Binbin

Merci aux organisateurs ainsi qu’aux partenaires. Le salon des Vins de Loire, c’était une opportunité formidable pour faire de belles rencontres. Bravo pour l’accueil et merci à Clair de Lune (Marie, Amélie, Emma et Alexandre).

Lire la suite de "Wine Blog Trophy"