PIF PAF POUF EN BOURGOGNE : HEUREUX QUI COMME ULIZ

Antoine Petitprez, vous connaissez? Ses vins sont également connus sous le nom d’ULIZ.

Charmes-Chambertin Grand Cru 2002, une des émotions de la soirée

Ça se passe en Bourgogne (Cote-de-Beaune et Côte-de-Nuits), sur les appellations Saint-Aubin, Meursault, Auxey-Duresse, Pommard, Hautes-Côtes-de-Nuits, Charmes-Chambertin, Gevrey-Chambertin…

Quel blagueur ce Petitprez

Un vigneron sans terre (une association existe) qui mériterait bien d’en posséder une un jour. Pas de problème, le mec est du genre débrouillard et persévérant… Du coup il sera propriétaire de terrains viticoles mais cette fois-ci ce sera en Savoie… Affaire à suivre.

Voici en tout cas un de ces néo-vigneron sans terre bourré de talent. Goûtez voir, on en reparle dans quelques années…

Et une spéciale « Made in Binbin »

Une dégustation quasi complète de ses vins au bar à vin Wee An (Le plus ancien nom pour qualifier le vin, origine mésopotamienne) à Lyon m’a laissé sans voix.

Un mec simple enjoué et passionné, à l’écoute; Allez un verre pour la route! Euh non, pas pour la route… Pour le plaisir!

ANTOINE PETITPREZ :

Antoine Petitprez, diplômé d’oenologie de Beaune et de l’ISARA de Lyon tient aujourd’hui les rênes d’Uliz. Globe-trotter dans l’âme, il a parcouru le monde, passant des vignobles de la Bourgogne et du Roussillon à ceux de la Californie et du Canada pour enrichir ses connaissances autour de la vigne et du vin.
Installé désormais en Bourgogne, il peut s’inspirer de tous les savoir-faire qu’il a rencontrés et ainsi apporter toute sa particularité aux vins ULIZ.

Tout au long de l’année, il travaille en étroite collaboration avec les vignerons qu’il a choisis. Ce partenariat se base sur un cahier des charges afin de garantir des vins produits dans une démarche naturelle.
Il sélectionne les parcelles les plus prometteuses et élève le vin dans son chai à Pommard.

Il apporte également une grande attention à la commercialisation de ses produits en restant l’interlocuteur direct de ses clients.

LA SUITE DANS LES AVENTURES DE BINBIN FOUDEVIN…

Publicités
Lire la suite de "PIF PAF POUF EN BOURGOGNE : HEUREUX QUI COMME ULIZ"

ROMAIN S’EST PaireForez UNE CÔTE-ROANNAISE…

C’est entouré d’une bande de comparses que le petit Binbin s’est introduit dans les caves du Val de Loire.

Nous avions tous pris date pour la rencontre annuelle « Atouts Pics » chez Jacky Logel, producteur reconnu d’IGP d’Urfé et d’AOC Côtes-du-Forez. Petite Vertu, Ribambulle, La Sentimentale, Pierrelune ou Volcanique, autant de cuvées qui font vriller nos papilles. Fruit-Equilibre et Fraîcheur sont les trois adjectifs qui caractérisent les vins de ce domaine familial.

PETITE SESSION DE FREE JUMP DANS LES VIGNES :

Binbin Foudevin
MARIE LIEDEVIN, collector celle-là! Grande classe!
Séverine « WEE AN » à Lyon
Doudou « WEE AN » à Lyon
Carowine
Ywine

Notre pique-nique engloutit sur les terres basaltiques, nous nous dirigeons pour une balade digestive dans Les Corbines (parcelle forézienne dans laquelle nous tâchons de replanter de la vigne avec d’autres passionnés) puis reprenons la route pour aller à la rencontre du jeune surdoué roannais Romain Paire (Domaine des Pothiers) à Villemontais, lequel nous attend de pied ferme avec une équipe d’amis vignerons qu’il a convié pour un évènement peu commun.

Les vignes enherbées dans le Forez

EN ROUTE POUR LE DOMAINE DES POTHIERS…

Un mini salon dans le chai du domaine puis un dîner local avec  les vignerons, une initiative inhabituelle dans le monde du vin que je ne peux m’empêcher de saluer.

Notre hôte, Romain Paire, Domaine des Pothiers. A suivre, à suivre! Et à garder!
Le Domaine Luneau-Papin en AOC Muscadet, c’est Grand! Pierre-Marie Luneau en mode rock’n roll
Le Domaine Coquelicot en AOC Bergerac. Grégoire Rousseau pour la photo collector!
Benoît Amirault, Domaine Yannick Amirault en AOC Saint Nicolas De Bourgueil et AOC Bourgueil. Grande classe, grande garde pour les vins issus de ce domaine.
Le Domaine des Marnes Blanches dans le Jura. Géraud Fromond à soif de précision.
Nicolas Gonin, vice-président du centre d’ampélographie. Vigneron talentueux des Balmes Dauphinoises. Il replante chaque année des cépages oubliés.
Des pinot meunier extrabons dans l’Orléanais, une AOC encore trop méconnue. Domaine Clos Saint Fiacre. Bénédicte Piel, quel sourire!

Ca goûte bon chez Vacheron (Sancerre-Val de Loire), Amirault (Bourgueil/St Nicolas de Bourgueil-Val-de-Loire), Nicolas Gonin (IGP des Balmes Dauphinoises-38), Luneau-Papin (Muscadet-Val de Loire) et Domaine des Pothiers (Côte-Roannaise-Val de Loire).

LE VAL DE LOIRE A LE VENT EN POUPE :

Au Domaine des Pothiers comme au Domaine Verdier-Logel, on s’y sent un peu comme chez soi. Ici, il n’y a de place que pour les gens simples et ouverts d’esprit.

Dans cette partie du Val de Loire, le cépage « Gamay » offre un fruité virevoltant, une complexité et une matière capable de défier le temps. Une sous-région encore trop méconnue, même par les amateurs qui a malgré tout le vent en poupe.

Les à-priori commencent enfin à tomber et les curieux découvrent des cuvées franches dotées d’un fort potentiel de garde (de 2à 10 ans).

LA SUITE DANS LES AVENTURES DE BINBIN FOUDEVIN…

Lire la suite de "ROMAIN S’EST PaireForez UNE CÔTE-ROANNAISE…"

A LA SAINT BINBIN, BOIS DU BON VIN!

Stéphane Péroz souhaitait souffler la première bougie de sa cave à vins Villeurbannaise avec ses clients le Samedi 31 Mars 2012.

C’était aussi la Saint Binbin. Vous ne connaissez pas le proverbe ?

« N’attends pas la Saint Binbin, bois du bon vin au quotidien! » 

Je n’avais bien sûr pas attendu cette date pour boire bon, mais là j’ai tiré le goulot!

Notre hôte Stéphane Peroz avait décidé de me rendre fou! Je lui ai demandé de choisir deux bouteilles pour cette photo. Il a vu juste, un Sancerre rouge de chez Vacheron et un St Joseph des frères Gonon. La Cave des Charpennes à Villeurbanne (69)

Un anniversaire et une fête, on peut dire que la moindre des choses, c’est d’accueillir du beau monde. Il était temps pour moi de dépuceler mon palais à coup de Côte-Roannaise du Domaine Des Pothiers et de Côtes de la Molière de chez Bruno et Isabelle Perraud.

Mais ce n’était pas tout… Je me suis fait attaqué par une horde de Gigondas, Cornas, Mercurey qui m’ont achevé à coups de bulles Cerdonnaise!

Même pas mal, si vous voulez on recommence ce soir!

Pas une seule faute lors de cette dégustation; Une première pour Binbin à la Cave des Charpennes et un vrai coup de cœur pour la sélection. Voilà un intégriste du vin, un pur, un dur, un vrai.

LA SUITE EN PHOTOS « Made In Binbin » (M.I.B.)

Voilà du sans soufre maîtrisé. Des cuvées enchanteresses. Un coup de cœur pour le "petit" Aligoté, parce que sinon ce serait presque trop facile... Quelle fraîcheur et quelle tension! Tellement ravi que je suis revenu en douce le lendemain pour en acheter une... Domaine des Côtes de la Molière, des vins vivants, parce qu'ils ne sont pas morts! Allez hop, un fan de plus des vins d'Isabelle et de Bruno Perraud.
Palette de fruits jaunes intense, une légère sensation alcoolique au nez (simplement la température de service) corrigée immédiatement par une belle tension en bouche. Domaine des Bernardins sur l'A.O.C. Beaumes-de-Venise.
Trois années consécutives que je suis ce domaine à la loupe. Les cuvées sont élaborées pour défier le temps. Florence Cartier pose pour le Domaine Les Goubert situé à Gigondas.
La maman était là aussi... Mireille Cartier Domaine Les Goubert.
Quelle fraîcheur sur les I.G.P. des Côtes Catalanes et les Côtes-Du-Roussillon-Villages! Sophie Rouaud du Domaine Rouaud à Pezilla la Rivière (66)
La réputation de Franck Balthazar n'est plus à faire. Les Cornas sont complexes et structurés. A oublier quelques années dans votre cave.
De toute évidence, ce garçon y voit clair. Producteur d'A.O.C. Côte-Roannaise, Romain Paire élabore des cuvées bien distinctes. Un pinot gris aux allures alsaciennes, mûr et ciselé; Des gamay qui pètent la cerise fraîche! A boire tous les jours sans modération! J'adore. Une vrai météorite, rapport prix/plaisir ultime.
Attention, énième météorite de la journée... Un Cerdon exceptionnel de fraîcheur qui fait sensation en cette fin de Saint Binbin. 70% Gamay 30% Poulsard, ça vous en bouche un liège! C'est grand! Domaine Renardat-Fache A.O.C. Cerdon.
En grand amateur de Chablis que je suis, je me suis avancé à pas de Binbin vers Lyne Marchive Domaine Des Malandes. Quelle pureté sur les A.O.C. Petit Chablis, Chablis et Chablis 1er cru Côtes-de-Léchet! Pierre à fusil, droits comme un "i". En puriste que je suis, je n'ai pas pu être totalement éclaté par le Chablis 1er cru Vau de Vey, trop fruité à mon sens (mais une bonne acidité), qui somme toute reflette bien ce climat qui offre les vins les plus rondouillards de Chablis.

QUELQUES PHOTOS COLLECTORS :

Une journée qui n’était pas prête de s’arrêter, Grange des Pères, Lapierre et Montcalmès ont été invitées à la fête mais cette fois-ci, ça se passait en off rue de la Part-Dieu.

LA SUITE DANS LES AVENTURES DE BINBIN FOUDEVIN!

Lire la suite de "A LA SAINT BINBIN, BOIS DU BON VIN!"

JE NE BOIS PAS DE JB!

Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n’y est pas, si le loup y était, il nous mangerait!

Et je lui crierais :

Je ne bois pas de JB, « croix de bois, croix de fer, si je mens j’irais en enfer ».

Titi, Oliv’, Michel et les autres t’adoubent ou te comparent au Crocodurille (Meursault).

Je déguste tes blancs 2011 juste tirés pour l’occasion. Un jus mûr et concentré d’agrumes et de coing, de la tension en finale. Encourageant!

Je rêve d’une cuvée au doux nom « Les p’tits loups ». Une cuvée fraîche et sans bois neuf. Désolé, je suis sentimental…

Pas question selon toi. Du bois, du bois, du bois!

J’ai simplement lancé le débat : « le bois neuf est-il un bon allié du chenin? »

Tu as rétorqué, non pas sans agressivité et totalement décomplexé :

« Je ne sais pas faire du vin sans bois! »

Je ne m’incline pas et préfère t’affronter, je n’ai pas peur des coups de bâton.

Asseyons-nous sur un banc et dégustons ensemble.Je découvre tes millésimes plus anciens (en blanc toujours), c’est le coup de massue nous ne sommes définitivement pas fait pour nous entendre.

La prochidaine fois j’irai de l’autre côté de la butte.

Je ne suis pas assez parkerisé par le bois neuf selon toi, j’assume pleinement.

Je t’ai pourtant causé après ta pose sandwich… Tu étais quand même grognon!

Tu prendras bien un petit dessert… Blanc-manger au kombava, vanille bourbon et copeaux de bois

Je ne veux pas goûter tes rouges… J’ai juste besoin d’un peu d’air frais, d’entendre moins d’aberrations… Et de rincer ma bouche patinée de vanilline… 1-2-3 zéro  blo blo blo

PETITE ATTENTION POUR MON PROTÉGÉ

Avec tout le respect que j’ai pour toi, ne sachant pas faire du bon vin et n’ayant pas ta renommée, permets-moi seulement cette parenthèse sans langue de bois.

Je suis un petit pot de colle à bois, je reviendrai, et je tacherai de te faire bien meilleure impression… J’aimerais, si tu m’acceptes au stand ou au caveau, goûter tes vins rouges et surtout te faire part au combien je respecte chacune des lignes que tu as écrites pour la gLoire. Mais pour l’instant, c’est décidé, je ne boirais pas de JB, même pas avec du coca. Plutôt rester à l’eau! Allez, boisons un coup à ta santé!

LA SUITE DANS LES AVENTURES DE BINBIN FOUDEVIN!

 

Lire la suite de "JE NE BOIS PAS DE JB!"

GENERATION BINBIN : NOUVEAU TALENT EN VAL DE LOIRE #2

Et de deux…en Val de Loire, toujours…

Il n’a pas encore 28 ans (comme Binbin) et ses vins sonnent comme un coup de tonnerre sur les appellations « Pouilly-sur-Loire » et « Pouilly-Fumé ».

Nina et Jonathan, un duo qui casse la baraque!

RENCONTRE IMPROBABLE :

Je ne l’ai pas rencontré sur un salon (encore…décidément) mais à une tablée que j’ai rejoint tardivement en compagnie d’Anne-Charlotte Genet du domaine Charles Joguet (Chinon). Il n’y avait pas n’importe qui… Quelques collaborateurs de B&D, du Gault & Millau, anciens de la RVF, et autres nouvelles pépites de vignerons.

Hop, une photo collector

AU PROGRAMME :

Débat : il fallait que j’obtienne quelques réponses de la part de certains, on était en off, donc je ne divulguerai rien mais je les remercie pour leur honnêteté…

Mais surtout…

Une dégustation off des vins produits par deux jeunes vignerons qui envoient du lourd, du très lourd : Antoine Olivier, dont je parlerai un peu plus tard et…

Séquence fou rire garanti!

Jonathan Pabiot « Domaine Jonathan Didier Pabiot ».

Un domaine de 19 hectares, 2 AOC, 5 cuvées et 2 cépages cultivés « Chasselas » (Pouilly-sur-Loire) et « Sauvignon » (Pouilly-Fumé). Pour la petite anecdote, seulement 40 hectares sont plantés avec le cépage « chasselas » sur les 1500 hectares que compte Pouilly… Il a osé et ça goûte franchement bien!

Une partie certifiée AB et le reste en conversion. Une approche biodynamique, de faibles rendements et des vins ciselés qui frôlent la perfection. Ici on respecte et on écoute le terroir.

Jonathan Didier Pabiot-Vigneron-Agriculture Biologique Les Loges 58150 Pouilly-sur-Loire            O3 86 39 01 32 pabiot-jonathan@wanadoo.fr

Bref, on fait simple, je ne m’arrête pas sur des explications détaillées…Chacun son verre, chacun son petit pif, chacun son palais… Par contre je peux vous affirmer que l’ensemble de ses vins goûtent bien avec des équilibres acidité/sucre parfaitement maîtrisés. Je suis allé à sa rencontre sur le Salon des Vins de Loire à Angers dès le lendemain, c’est une confirmation!

Ma préférence, la cuvée « Aubaine » en AOC Pouilly-Fumé… Allez goûter, vous comprendrez. Il ne m’a pas fallu deux minutes pour être convaincu, son discours tient la route, il sait ce qu’il fait et les vins parlent d’eux même. Encore une affaire à suivre…

Bravo la jeunesse!

LA SUITE DANS LES AVENTURES DE BINBIN FOUDEVIN!

Lire la suite de "GENERATION BINBIN : NOUVEAU TALENT EN VAL DE LOIRE #2"

Une Perdrix qui Chante bon « Les Grandes Places »

Philippe Verzier « Domaine de Chante Perdrix » l’a annoncé officiellement ce lundi 30 janvier 2012 au Caro de Lyon : Il produit 1200 bouteilles par an d’une cuvée confidentielle de Côte-Rôtie. Une belle occasion pour nous présenter les vins issus de syrah plantés sur la très prisée parcelle des « Grandes Places » à Ampuis. Un premier millésime sur 2009 tout en chair et en profondeur.

Côte-Rôtie "Les grandes Places" 2009, 1er millésime produit sur ce lieu-dit d'Ampuis

Ce jeune vigneron a profité de l’occasion pour faire sauter quelques bouchons de vieux flacons produits dans les AOC St Joseph, Condrieu et Côte-Rôtie. Une belle initiative qui nous a permis de mieux apprécier l’évolution de ses vins. Je dirais même plus, une initiative louable car trop peu de vignerons osent ainsi proposer et partager de vieux millésimes. Une crédibilité accrue après dégustation qui propulse indiscutablement ce vigneron dans la cour des grands!

-Un Condrieu 1998 qui dévoile de subtils arômes de miel et de fruits secs; Une bouche encore présente qui se verrait bien mariée à un homard d’Audierne.

-Un Saint Joseph rouge « La Madone » 2005 aux accents de clou de girofle, de poivre blanc, de fruits noirs(mûre) et de cuir. La bouche est vibrante, fraîche et veloutée. Un accord suffisamment digne pour aller titiller le Filet de boeuf façon Rossini proposé pour l’occasion.

-Un St Joseph blanc « Granit » 2010 classieux et juste où marsanne et roussanne sont en parfaite harmonie.

-Un Condrieu 2010 aux arômes puissamment prononcés de violette, tendu et équilibré.

-La Côte-Rôtie « Les Grandes Places » 2009 présentée dans son premier millésime annonce un jus concentré aux accents de syrah septentrionale. Pas de sensation d’alcool, des arômes de violette et de fruits des bois. Une bouche ample  accompagnée par le bois que l’on attendra quelques années.

Pas de fausse note dans cette dégustation.

Côte-Rôtie, Vénus et Gaulois, ne cherchez pas l'intrus, il n'y en a pas!

Philippe Verzier, c’est franchement bon et on redemande! Une autre bonne nouvelle, la certification en « Agriculture Biologique » est attendue pour le millésime 2013, et même si Philippe avoue avoir toujours œuvré pour le respect du terroir, il a tout intérêt à le revendiquer à travers un logo le stipulant.

LA SUITE DANS LES AVENTURES DE BINBIN FOUDEVIN!

Lire la suite de "Une Perdrix qui Chante bon « Les Grandes Places »"

IL Y AVAIT DU LOURD A CHAVANAY!

Lyon s’était paré de son habit de lumière et Chavanay avait décidé de lui faire un peu de concurrence. Premier village septentrional de l’AOC St Joseph et situé dans la Loire, Chavanay a accueillit quelques 7000 visiteurs cette année, rien que ça!

Les vignerons étaient au rendez-vous et toujours de bonne humeur. Le résumé en photo « made in Binbin ». Tous se sont prêtés au jeu, moyennant une dégustation de leurs vins, j’ai aussi accepté, évidemment.

Philippe Verzier, l’esprit de Chante-Perdrix est en toi.

Rendez-vous le 30 Janvier 2012 au Caro de Lyon pour le lancement de ton 1er millésime de Côte-Rôtie « Les Grandes Places ».

Quel diable ce Montez. Tout le monde encense ton St Joseph « Cuvée du Papy ». Mais tes Condrieu, Côte-Rôtie et tes Vins de Pays valent aussi leur pesant d’or. Un seul mot : Régularité, Amitié (mince ça fait deux)
Lionel Faury, le roi de la joute. Une sacrée graine de vigneron, des vins fruités, gourmands et maîtrisés, à déguster jusqu’à plus soif!
Domaine des Amphores, Mr Grenier est en AB, excellent producteur de St Joseph, Condrieu. Il fait son entrée dans les coups de coeur de Binbin. Une cuvée en IGP « Détour » originale et bleuffante « pinot noir, gamay, syrah »
On ne présente plus Jacky Logel(AB), producteur de vins en AOC Côtes-du-Forez, d’origine alsacienne, tes vins font ressortir la minéralité et la profondeur des sols basaltiques du Forez. Vivement la première cuvée des « Corbines » avec les quatre autres compères qui nous accompagnent!
Une seule cuvée produite en AOC Cornas dans les coteaux « Patou ». Ta simplicité et ton humilité font le reste. Une maîtrise parfaite pour des Cornas de voltige. Bravo Monsieur Dumien Serrette!
Xavier Gérard, un nouveau talent est né. Après avoir sillonné le monde (Afrique du Sud, Nouvelle-Zélande, Australie, Suisse, Alsace…), il nous revient en état de grâce. Des Viognier, Condrieu et Côte-Rôtie à découvrir absolument.
L’organisateur du salon, vigneron talentueux et engagé, je t’ai enfin en photo. Tu as décidé de bercer les cuvées au nom de tes enfants « Anaïs et Julien ». Marc Rouvière, Domaine du Chêne (Rouvière vient du latin rouvre qui veut dire chêne, ce n’était certes pas fait exprès, mais c’est plutôt bien vu). Une pensée pour ta femme tout aussi engagée que toi, mais cette fois, pour l’organisation du salon « La Loire Aux 3 vignobles », Dominique Rouvière.

Encore une belle étape, un salon réussit, des confirmations, et des nouveaux talents. Une région qui tape fort pour la qualité des vins produits. Si certains veulent les adresses, n’hésitez pas à me contacter.

LA SUITE DANS LES PROCHAINES AVENTURES DE BINBIN FOUDEVIN!

Lire la suite de "IL Y AVAIT DU LOURD A CHAVANAY!"