OU SONT PASSES LES SOMMELIERS PARTIE III

Bien mieux qu’une équipe réserve, une équipe bis pour le plaisir de boire, de partager et de profiter…

Des lieux dans lesquels vous pourrez vous délecter de joyeux canons. Loin de l’intellectualisation proposée par quelques sommeliers en mal d’égo, dont le manque de compétence ou tout simplement d’implication, se justifie par de la dictature et non pas par de l’ouverture… Mesdames et Messieurs les Sommeliers, l’heure est au changement, acceptez d’évoluer et de faire partager votre passion, si elle existe vraiment.

Le petit Binbin Foudevin se joue de ces derniers dans ce billet, au profit des gens sincères, sommeliers ou non, finalement, on s’en fout, tant qu’on peut boire bon et se marrer un coup. L’apologie d’une pseudo-masturbation cérébrale ne se situe t-elle pas là ?

Voici donc une liste de certains établissements simples mais somme toute idéals ( ou idéaux, pourquoi pas, tant que le plaisir est là, il n’y a plus de règle), des endroits plus que fréquentables dont voici les noms :

1/ Elle a tout d’une Grande : La Mère Brazier

2 Macarons au guide Michelin et des sommeliers qui ne pètent pas plus haut que leur cul … « Oui, ça existe ! » Vins régionaux (Savoie, Jura…), Vins du Monde et même … Du Roussillon (ça bouge enfin à Lyon #Roussillon #Power) . Un chef sommelier discret et accessible, loin de certains stéréotypes des stars étoilées (désolé pour le pléonasme), et une équipe jeune et dynamique. Bref, ici, on y mange aussi bien qu’on y découvre de bons vins !

**********

2/ Hommage au Bistrobouffe Idéal : Mon Bistrot à Moi

Voici un lieu où tu boiras toujours bon, et où tu mangeras pour ton argent. Pas de fausse note ! Même si notre chef et chouchou lyonnais Olivier Belval n’a pas souhaité continuer sa route avec nous, il a laissé sa patte et a montré l’exemple, tant par son intégrité, qu’à travers sa régularité culinaire et ses sélections bachiques. Merci pour tes coups de pouce… J’espère que tu m’entends où que tu puisses être ! Tes « petits » continuent ton œuvre, tu peux en être fier !

**********

3/ In Wine and in Music we Trust : Obamo Café

Passionné de zik et dingue de vin, le mec qui adore le Tarlant ne jure désormais que par leur cuvée BAM… Situés aux abords de Lyon, Abalo Kossiba en a pas mal sous la pédale… Les sélections changent chaque semaine. Ici, on passe par l’Isère, le Roussillon, la Savoie, le Rhône… Bref, partout où les talents se trouvent. Une carte des vins fixe ne devrait pas tarder à voir le jour afin de consolider la carte des vins au verre éphémère mise en place depuis plus de six mois. Mix uniquement sur vinyles plusieurs fois par semaine pour le plus grand bonheur des lyonnais. Mais ce n’est pas tout… A vous d’y faire un saut.

**********

4 / L’Exception Lyonnaise : L’Auberge du Rû (38)

Prends ta caisse ou pars en tacot, la crème des sommeliers t’attend en Isère. Meilleur Ouvrier de France Sommelier 2007, Laurent Derhé possède « The Style ». Il rend au métier d’Ouvrier de la Sommellerie ce qui lui appartient. Engagé et proche des jeunes, il saura vous faire voyager en un seul repas. Fada de la Vallée du Rhône, si la folie à le malheur (ou le bonheur) de s’emparer de lui au cours d’un repas, restez bien assis dans votre chaise et profitez du spectacle. Sachez toutefois que rien ne vous empêche d’être la raison de cette folie !

**********

5/ Une Cave qui casse la baraque : La Table de Guy

Le mec est cuisinier, mais également passionné de vin. Voilà plus de 2 décennies qu’il en fait venir de toute part… Une cave de 13 500 bouteilles… A prix accessible en plus. Du pur bonheur. Outre les grands Raveneau, Coche and co, nous nous sommes fait éclater à l’aveugle par un … Chatus 2006 de chez Christophe Reynouard en Ardèche.

**********

6/ La plus belle carte de Cornas de la ville : Chez Thomas

Près de 500 références à la carte et une cuisine simple mais efficace. Coup de cœur pour le Comptoir qui sort l’une des cuisines les plus abouties grâce à sa Plancha et à ses produits frais (Bœuf Waggyu, Langoustine de Loctudy…), ainsi qu’à sa sélection souvent renouvelée de vins aux verres.

**********

7/ La cité des GastroGones : Pléthore & Balthazar

Un nom évocateur et une équipe qui assume. Ici, on y trouve de vrais sommeliers, ceux qui peuvent parler des hommes, de la terre et des vins. Les références tournent tournent tournent… Pas de région tabou, tant que c’est bon, on vous sert. Bourgogne, Italie, Rhône, tous les Grands sont là… Mais avec plus de 20 références au verre (peut-être même 30), l’heure est à la découverte !

**********

8/ Ils font revivre la rue de l’Arbre Sec : La Poule au Pot

Là où personne n’était arrivé à apporter une vraie stabilité, trois compères (dont deux à plein temps) ont tapé dans le mille ! Une sélection de vin minimaliste et drastique, une cuisine plus qu’efficace (attention, tout n’est pas sur la carte) et des apéros animés, ont entre autre permis à La Poule Au Pot de devenir l’un des incontournables de la semi-gastronomie lyonnaise. Pensez à réserver pour le midi, ils affichent complets régulièrement. Bravo les copains !

**********

9/ Le bar à Cocktails où l’on boit aussi du vin : The Monkey Club

Bon, certains (qui me connaissent) auront à cœur de dire que je manque d’objectivité… C’est sûr, tant notre collaboration est étroite… Mais quand les mecs acceptent de travailler leur cocktail au Champagne Tarlant (et non au Mumm ou autres Piper Heidzieck), ça fait forcément réfléchir. Une carte des vins sur mesure, des vins de vignerons, amoureux de la vigne et tout et tout. Un choix sûr pour vos soirées cocktails mais aussi pour le déjeuner ou pour simplement… Boire un verre de « bon » vin ! Un concept somme toute plus qu’aboutit. La définition selon moi du « bon concept » étant celle où rien n’est laissé au hasard… Jusqu’au furet empaillé dans la vitrine, vêtu d’un nœud papillon et de lunettes de soleil !

**********

10/ Il a fait le Grand Saut : Les Fils à Maman #Les Fils à Lyon

Le boss a fait son choix… Ce sera « Sa sélection ». Le concept des Fils à Maman existait notamment sur Paris et faisait un carton. C’est un jeune entrepreneur lyonnais qui a franchi le pas avec eux, mais qui a finalement pris quelques dispositions… Ceci afin de voir plus loin qu’un simple concept et de l’adapter au goût lyonnais. A Lyon, si tu fais du moyen, même sur un concept, tu te plantes dans les 3 ans. Alors le gars, il s’est sûrement dit que même son Burger devait devenir The Best sur Lyon… Et je vais vous dire, je ne supporte pas l’odeur du Mac Do, j’ai goûté pas mal de burgers… Celui-ci m’a laissé littéralement sur place. Choix du pain, de la viande… Bon! Nous ne sommes pas là que pour parler de bonne bouffe … Alors allez tenter votre chance, pour le vin c’est la même que pour le Burger, c’est tout bon !

**********

11/ Le plus Intercontinental : Eskis

Chaque mois, le chef et son équipe adoptent de nouveaux vins pour les associer à leur menu. Une sélection pointilleuse et originale, 60% de vins du Monde dans les accords mets/vins c’est plutôt rare. Alors chapeau pour l’audace, et pour la cuisine !

**********

LA SUITE DANS LES AVENTURES DE BINBIN FOUDEVIN

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s