C’EST PAS BON LE BEAUJOLAIS !

Je n’ai pas d’affinité avec le Beaujolais, une région viticole n’ayant aucune lettre de noblesse…

Des vins légers, aigres et inintéressants au possible …

Et la banane sur le gâteau, c’est le lobbying axé autour du Beaujolais Nouveau qui fait peur aux enfants, déchausse les dents des mémés assoiffées et qui donne des aigreurs d’estomac…

Un tapage médiatique qui tire l’appellation vers le bas, le tout pour convaincre les consommateurs que le Beaujolais n’est pas fait pour eux.

Bref, des absurdités pareilles, j’en entends tous les jours… Et pourtant… La vérité est ailleurs…

Ces commentaires ne sont à mon sens que le reflet de leur méconnaissance, incompétence en matière de dégustation, de leur désintérêt pour le « Produit » vin et de leur manque d’ouverture d’esprit (et tout un tas d’autres merdouilles dans le genre)…

Bêêêêêêêêee, petit « Mouton-Cadet », buveur d’étiquettes,  si tu le souhaites, sors de ce corps et deviens un Bon Buveur de Beaujolais !

PASSONS A DES CAUSERIES UN PEU PLUS SERIEUSES :

Nous sommes à Lyon, à peine à quelques minutes en vélo de cette sublime région, tirée vers le haut depuis plus de 25 ans grâce à des ténors, descendants directs de Bacchus.

Grâce à eux, nous pouvons observer une vague de jeunes vignerons désireux de faire bien, capables de produire des vins extraordinaires en préservant leur terroir, tout en dominant certains préjugés…

350 mètres d'altitude, un paysage à vous couper le souffle !
350 mètres d’altitude, un paysage à vous couper le souffle ! Voici le terroir de Chiroubles

Si vous êtes sur cet article, c’est que dans le bon sens comme dans le mauvais, votre curiosité fut attisée. J’aurais évidemment pu établir un titre à la gloire du Beaujolais, mais me fondre dans la masse n’aurait certainement pas eu le même impact !

Direction le Beaujolais
Direction le Beaujolais

Alors lisez ce qui suit ou bien taisez-vous à tout jamais car le Beaujolais mérite son heure de gloire, à quelques jours du lancement du Beaujolais-Nouveau, le 3ème jeudi de Novembre.

DOMAINE DE LA COMBE AU LOUP :

COMBE AU LOUP 356
Des vins qui donnent des ailes

Sols enherbés, adoption du label Terra Vitis, vinification traditionnelle (grappe entière/cuve béton), du pur jus qui glisse, des vins de garde produits majoritairement sur le Cru Chiroubles à 350 mètres d’altitude, un bobsleigh, un verre de jaja et tu te prends pour un fondu de la glisse.

Voici un vrai résistant des traditions et malgré tout, un avant-gardiste dans l’air du temps…

Prénom : David

Nom de Code: Méziat

Âge : La quarantaine

Religion : Vigneron Pratiquant

Signe Particulier : Reconnu comme étant l’un des meilleurs vignerons français (top 100) de la décennie. (source : Guide Hachette des vins).

Appellations produites : Chiroubles, Morgon, Régnié, Beaujolais-Villages, Beaujolais-Villages Nouveau

Ma claque sur ce domaine : En fait, j’en ai pris pas mal… Chiroubles 2000, Beaujolais-Villages Nouveau du millésime précédent, Morgon 2010…

Bref, un vigneron passionné et engagé, des vins qui causent et qui mettront tout le monde d’accord, le Beaujolais est là, bien représenté…

Et la relève assure déjà ! (ses filles Manon 15 ans et Eloïse 12 ans passent la plupart de leur temps libre au chai et au caveau de dégustation). Au Domaine de la Combe au Loup, c’est en famille qu’on travaille, et ce, depuis plus de 7 générations.COMBE AU LOUP 363

Les vins de ce domaine bientôt présents sur les tablées lyonnaises et chez les cavistes…

Je ne ferais pas plus de chichi, la vérité est dans le verre.

Le Beaujolais, une superbe région viticole française avec des terroirs de malade…

Les restaurateurs lyonnais commencent enfin à s’invigner et à lancer des quilles sur tables pour le plus grand plaisir des GastroGones.

Sols enherbés, petites cadoles (maisons typiques en pierre)
Sols enherbés, petites cadoles (maisons typiques en pierre)

LA SUITE DANS LES PROCHAINES AVENTURES DE BINBIN FOUDEVIN…

Advertisements

2 réflexions sur “C’EST PAS BON LE BEAUJOLAIS !

  1. Hello,
    D’accord avec toi pour regretter les préjugés.
    Moins d’accord pour blâmer le consommateur lambda. S’il a une mauvaise image du beaujolais, ne faut-il pas y voir la faute de la région de production qui n’a pas su empêcher qu’elle émerge, et qui ensuite n’a pas su la corriger…
    A++

    1. Hello Arnaud,
      Si je blâme le consommateur lambda, c’est pour la facilité avec laquelle il aime à se prendre pour un mouton.
      Ma mère m’a toujours fait goûter plusieurs fois un produit avant d’être sûre que j’étais voué à le rejeter toute ma vie…
      Bien sûr que le Beaujolais pourrait contribuer à redresser la barre, tant sur la communication que sur la qualité des nouveaux…
      On y vient progressivement, seulement, redorer l’image du « Desloyal Gamay » sur lequel on s’amuse à tirer depuis des siècles, prendra un peu plus de temps que prévu.
      A Lyon, le Beaujolais Nouveau était de sortie le 21 novembre, et le lyonnais aussi…
      Comme quoi…
      A très vite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s