WINE BAR, TU PEUX PAS TEST 001

La curiosité est un vilain défaut… Et c’est un défaut qui coûte cher. Quand c’est bon, ça n’a pas de prix. Mais Binbin, il n’a pas le portefeuille de Tim Cook… Malgré tout, hors de question de ne manger que des pommes…

Dans la rue Royale à Lyon, règne en M.O.F. le toqué Mathieu Viannay.

J’avais mis en avant il y a quelques mois de cela le rapport prix/plaisir de son restaurant doublement étoilé.

J’avais couvert son royaume de couronne et je m’étais incliné devant la prestation magistrale du sommelier (et désormais associé) Denis Verneau.

6ème SENS

Mathieu possède un 6ème sens… Plutôt important dans le monde dans lequel nous vivons… Le sens des Affaires…

L’occasion de racheter le fond du restaurant mitoyen était trop belle… Créer un bar à vin jouxtant le restaurant étoilé, ça coulait de source.

Mathieu l’a fait… Un endroit ultime quelque peu tape à l’œil mais vraiment réussi.

Ça fait mal au portefeuille, mais quand on aime, on ne compte pas :

-50 euros par personne pour quelques tranches de jambon ibérique, ça casse pas trois pattes à quatre cochons, mais sur le vin blanc, qu’est-ce-que c’est bon! (environ 30 grammes),

-160 grammes de bavette Black Angus (18 euros),

-Et enfin, une planche de 20 grammes de comté 18 ou 24 mois(à quatre toujours, 9 euros).

Certes nous avons bu :

-Un Pouilly Fumé de chez Dagueneau « Blanc Fumé de Pouilly »2008 (50 euros), d’une superbe fraîcheur et d’une tension remarquable, aérien…

-1 Châteauneuf-du-Pape Vieilles Vignes 2005 de chez Laurent Tardieu.

1 rapport prix/plaisir somme toute correcte. Mais cetainement encore fermé au nez. Une bouche tendre laissant émaner des flaveurs de fruits rouges et noirs compotés; Un manque d’acidité permettant d’observer le caractère d’un millésime plutôt solaire.

En ce qui me concerne, j’opterais pour le restaurant et sa formule du midi à 33 euros.

Nous aurions également pu choisir le plat du jour à 15 euros et choisir d’autres vins plus accessibles.

Un concept très réussi et qui est parti pour cartonner. Ainsi, Mathieu Viannay a décidé de compléter l’offre du restaurant. C’est bien joué, c’est malin, c’est bon et le prix des bouteilles reste quoi on en dise raisonnable.

Mais aller chez Viannay reste malgré tout un petit luxe… Qualité de produit oblige… Rue Royale oblige…

A recommander.

LA SUITE DANS LES AVENTURES DE BINBIN FOUDEVIN…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s