Les vins d’Ampuis marchent sur l’eau

Les marchés aux vins affluent depuis Novembre, Ampuis ne se fait pas la belle. Une forte densité de vignerons talentueux et accessibles. Deux millésimes de très belle facture :

-2009 m’a bluffé sur les Côte-Rôtie. Un millésime que j’attendais très solaire mais au final, le côté septentrional de l’appellation (climat plus frais que dans le sud) et surtout la bienveillance des vignerons rencontrés qui ont su maîtriser « Mère Nature » en préservant de l’acidité(synonyme de fraîcheur et de garde quand celle-ci est justement maîtrisée), sont deux facteurs qui mis bout à bout on permis de produire des vins d’un bel équilibre.

-2010 se veut plus en fraîcheur que 2009, la concentration reste toutefois importante.

-Reste à voir sur 2011 , du moins à confirmer (nous avons goûté car quelques vignerons que je ne dénoncerai pas avaient emporté des échantillons sous leur veste). Généreux de gourmandise, ce millésime ressemble à 2006-2007.

Petite précision :

De la critique positive au long de ce texte car j’oeuvre à vous faire partager mes coups de coeurs ou les confirmations. Déolontologiquement parlant et parce qu’il ne me l’ont pas encore demandé, je n’écris pas sur ceux qui m’ont déçu. Autant flatter ceux qui le mérite!

Pour vraiment tout vous avouer, je dois avoir un brin de chauvinisme en moi car je n’ai aucunement été déçu.

Une approche décontractée en photo. « pas moi! Eux! »

Albéric Mazoyer du domaine Alain Voge. Sagesse, passion, équipe, terroir, humilité. Autant d’éléments réunis pour produire des vins de grande qualité. Voici à mon sens un des plus talentueux vinificateurs de la Vallée du Rhône. Le domaine ne produit pas de Condrieu ni de Côte-Rôtie mais des appellations toutes aussi nobles et respectées « Côtes-du-Rhône, St Péray, St Joseph et Cornas ». J’ai mis du temps pour l’accepter car la perfection n’a pas de limite , mais là, je l’accorde, je suis Fan!
Comme « y » dit Loncle, Patrick Jasmin, c’est le baromètre du salon. On commence par goûter Jasmin à Ampuis et la barre est fixée. Les autres vignerons n’ont qu’à bien se tenir!Pas besoin de plus de compliment, tes vins sont d’une telle constance que nous ne sommes jamais déçu.
Une des météorites du salon, Stéphane Ogier. Dix ans qu’on le suit et toujours pas déçu. Tu peux continuer à acheter des parcelles, on ne se lasse pas de tes vins. Un Grand Monsieur! Chaque année il ouvre en parallèle les portes de son domaine afin de permettre aux épicuriens de venir déguster des spécialités culinaires en compagnie des « vins de pays des collines rhodaniennes ». Félicitations pour le nouveau projet Stéphane.
Fructus Voluptas, une des cuvées des frères Jamet. A mon sens, le domaine le plus impressionnant tant en constance qu’en qualité. Jean-Paul il serait tant d’agrandir le domaine avec ton frère, car il n’y a Jamet assez de vin pour tout le monde… Je vais encore devoir m’en sortir avec mes 3 bouteilles. Je n’oublie pas Corinne, qui œuvre tant pour représenter à merveille votre beau domaine
François (à gauche) et Xavier Gérard. La relève est assurée. Confirmation sur les Côte-Rôtie. On attend les prochains millésimes de Condrieu avec impatience pour entre-apercevoir le potentiel de ce qu’on a goûté avant malo!
Christophe Pichon n’était pas venu avec sa comtesse… Une belle Côte-Rôtie élancée et gourmande nous a été présentée.
Christophe Bonnefond Beaucoup de trame et d’intensité dans tes vins. On ressent la générosité du terroir et la patte des deux frères (Patrick pour le deuxième). Joli travail messieurs!
Constance et qualité, deux termes qui qualifient les vins de Lionel Faury. Il connaît le site de Binbin, il connaît aussi le style de photos bizarroïdes que je m’amuse à partager. Il a accepté de jouer le jeu pour une photo collector. Chapeau l’artiste!

Je n’oublie pas les autres domaines dégustés dont le talentueux Stéphane Montez du domaine du Monteillet et le domaine Louis Chèze. Une pensée pour ceux qui méritaient de vous être présenté et que je n’ai eu ni la chance, ni le temps de rencontrer. Je ferai mieux l’année prochaine…

Des vignerons toujours aussi accessibles.

Je reste fasciné par leur ouverture d’esprit, leur simplicité et leur accessibilité.

Au delà du vin, il y a la passion, et au delà de la passion, il y a des Hommes! Le vin, aussi bon soit-il, n’aurait pas le même goût s’il n’était pas synonyme de convivialité et de partage.

Du bonus en photos :

LA SUITE DANS LES FOLLES AVENTURES DE BINBIN FOUDEVIN.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s