LES BLOGUEURS SONT-ILS PRIS POUR DES C… ?!

A la mi-octobre, je fais suite à la réception d’un mail m’étant destiné. Une agence de communication parisienne me propose un sujet d’écriture sympathique : Le Wine & Business Club lance l’édition de son guide bachique « Le guide des grands amateurs de vin 2012 ». Un guide qui révèle pas moins de 700 domaines dont les vins ont été dégustés par un jury de passionnés, « ceux qui font référence auprès de leurs amis en matière de vin ».

C’est Alain Marty, entrepreneur passionné, engagé et reconnu qui est à l’origine de ce projet, une bonne idée somme toute.

Pensant que ce guide est une nouveauté, j’ai accepté de me  prêter au jeu. Je me suis donc engagé auprès de l’agence de communication qui m’a contacté, afin de le décrypter et de partager mes impressions sur mon blog une fois que celle-ci me l’aurait envoyé.

J’ai encore une fois bien relu le mail envoyé par l’agence de communication dont je tairai le nom :

« A l’occasion de son 20ème anniversaire, le Wine & Business Club, premier club « premium » de dégustation de vins en Europe fondé par Alain Marty en 1991, lance la première édition de son guide (cherche midi). »

J’attends le guide depuis un mois déjà, le téléphone sonne (soit deux semaines après sa parution) et mon correspondant de l’agence de communication me demande si je l’ai bien reçu. « Pas de nouvelles, bonne nouvelle. »

Je viens d’ouvrir ma boîte aux lettres et j’aperçois enfin le colis « tant attendu ». J’ouvre soigneusement le paquet et la surprise est au rendez-vous : J’ai reçu le guide 2011… Heureusement que l’année n’est pas encore terminée et que ce guide est censé paraître pour la première fois (soit pour l’année 2012), j’aurais cru que c’était une blague…  Le guide a évidemment vécu (peut-être devrais-je le renvoyer rapidement à l’agence de communication pour que celle-ci la retourne avant la fin de l’année pour faire une nouvelle blague à un autre blogueur… Antonin si tu m’entends… Tu te serais fait plaisir là!)

J'attendais le guide 2012, était-il réservé aux vrais journalistes?

Le guide est corné et abîmé… Stupeur dès l’ouverture, une dédicace, pas pour Binbin mais pour Sylvain…

Sylvain, si tu m'entends... Je te retourne ton guide avec plaisir 😀

Il y a comme un hic là…

Était-ce « un test de QI spécial blogueur »? Dans tous les cas, il serait certainement plus judicieux d’en faire passer un rapidement à mon interlocuteur… J’ai déjà ma petite idée : Je pense découper quelques jeux provenant d’un « Journal de Mickey » 1978, labyrinthes, ressemblances et énigmes en tout genre, qui devraient faire l’affaire.

Mon manque de tact fera certainement réagir les intéressés. Sachez cependant (pour ma défense) que vous ne pourrez vous en prendre qu’à vos collaborateurs, car de mon côté le travail est fait. Le blogueur n’est pas forcément le gentil naïf, il dit aussi ce qu’il a à dire et n’aime pas comme personne d’ailleurs être pris pour un c.. Mais il apprécie toutefois les bonnes blagues et ne manque pas de les faire partager. Adressez-vous aux vrais journalistes la prochaine fois, ils auront certainement plus de tolérance, sinon, prenez-nous un peu plus au sérieux…

LA SUITE DANS LES FOLLES AVENTURES DE BINBIN FOUDEVIN!!!


Advertisements

5 réflexions sur “LES BLOGUEURS SONT-ILS PRIS POUR DES C… ?!

  1. L’agence de RP n’a pas fait son boulot, effectivement, puisque ce guide existe semble-t-il depuis 2008 (autant pour eux, sur le coup de la « 1ère édition ») et je crois même avoir lu qu’il n’y aurait pas d’édition 2012… C’est une agence qui bosse pour écouler les stocks peut-être ? 😉

  2. Mon bon Binbin,

    Il y a de la place pour les blogueurs fans de communication en tout genre. Je suis dragué par une station de ski (mon niveau de ski doit avoisiner celui de Gilbert Montagné ou celui de Grand Corps Malade), des fournisseurs de cuisine (ah, y’a pas des échantillons ?), ou pire des parisianneries pour Parisiens Parisés (on y est avec ton truc !!).

    En ce qui me concerne, je reçois des magazines et guides « up to date », mais ce genre de trucs, je ne réponds même pas. Marty et son insupportable « bizness club de mes couilles boisées » n’intéresseront qu’un public citadin et mondain, buveurs de vodka-violette, et en mal de sensations.

    Viens donc en Burgondie plutôt que perdre ton temps en kiwaniseries mondaines, vous n’avez pas les mêmes valeurs, dixit le fabricant de bouillies cochonnières.

    Amistad.

    1. Je trouvais cela intéressant, mais la prochaine fois, je choisirai d’aller en Burgondy plutôt que de tenter le diable avec des agences de comm.
      Marty est un lien important entre les people et le vin, de plus, ses chroniques sur BFM sont plutôt bien gérées. Je ne convoite pas trop ce genre de club, mais je respecte son travail. Les domaines sélectionnés dans le guide sont toutefois d’un niveau correct. Peu de vins natures, mais quelques jolies maisons au demeurant. Quant à la fréquentation de ces soirées, je pense que ce sont des acteurs importants tout de même, ceux qui ont les moyens de mettre la main à la poche pour se payer de prestigieux flacons, un des poumons économiques majeur dans la sphère viticole somme toute.

      Chacun son monde. Chacun sa famille. Moi j’ai choisi pour quoi j’allais me battre, pour que justice soit rendue 🙂

      Allez hop santé Ô Maclart.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s