L’INAO APPROUVE DE NOUVELLES AOC

L’INAO FAIT LE TRAVAIL!!!

           Tous les ans, l’INAO (L’Institut National de l’Origine et de la Qualité), révise son carnet d’adresses, et inclut ainsi de nouvelles AOC. La Commission Permanente et le Comité National des appellations d’origine relatives aux vins, aux eaux-de-vie et autres boissons alcoolisées de l’INAO, se sont réunis les 28 et 29 septembre 2011. C’est la région du Val de Loire qui est sortie grande gagnante de cette réunion.

L'Inao a accordé de nouvelles dénominations aux Aoc Savennières, Gaillac, Touraine, Quarts de Chaume et Coteaux du Layon. (© DR)

LE VAL DE LOIRE GLANE DEUX NOUVELLES AOC!!!

       «Savennières Roche aux Moines» et «Savennières Coulée de Serrant». Voici les deux appellations qui se sont vues approuver la reconnaissance en AOC.

Auparavant, «Roche aux Moines» et «Coulée de Serrant», n’étaient que des attributs géographiques, qui venaient compléter l’AOC « Savennières »!

Le Journal Officiel de la République Française, publiera prochainement le décret d’homologation, reconnaissant l’officialité de ces deux nouvelles distinctions!

ET DEUX DÉNOMINATIONS GÉOGRAPHIQUES…

Le Comité national a approuvé l’adjonction à l’AOC Touraine, des dénominations géographiques complémentaires « Chenonceaux » et « Oisly »!

L’AOC Touraine pourra être ainsi suivie des dénominations :

«Chenonceaux», pour les vins blancs tranquilles issus du cépage sauvignon B, et aussi pour les vins rouges, issus d’un assemblage à base des cépages cot et cabernet franc.

«Oisly», pour les vins blancs tranquilles issus du cépage sauvignon B.

GRANDS CRUS ET PREMIERS CRUS CHANTENT EN VAL DE LOIRE!!!

D’autrepart, le Comité National a également émis un avis favorable à la reconnaissance de l’AOC «Quarts de Chaume», ainsi complétée de la mention «Grand Cru»!!!

L’INAO, reconnaît également  l’AOC « Coteaux du Layon Premier Cru » complétée de la dénomination géographique complémentaire «Chaume».

Une décision qui marque l’introduction nouvelle d’une hiérarchisation des appellations «Quarts de Chaume» et «Coteaux du Layon Chaume».

LE BEAUJOLAIS DANS LA COUR DES DUCS!!!

L’aire d’appellation de la Bourgogne s’agrandit, elle adopte ainsi les communes de l’AOC Beaujolais!

Ainsi, l’aire géographique de l’AOC Bourgogne et Bourgogne Aligoté est donc naturellement révisée!

Sur les 96 communes des départements du Rhône et de la Saône et Loire, actuellement incluses dans l’aire géographique de l’AOC Bourgogne, l’aire géographique établie par le Comité national retient :

– 6 communes de l’AOC Beaujolais dans l’aire géographique de l’AOC Bourgogne aligoté

– 25 communes de l’AOC Beaujolais dans l’aire géographique de l’AOC Bourgogne pour les vins rouges et rosés.

-6 d’entre elles font également partie de l’aire de l’AOC Mâcon.

-Les 19 autres communes correspondent à l’aire des 10 crus du Beaujolais, qui pourront donc prétendre à la production de l’AOC Bourgogne Gamay.

– 42 communes de l’AOC Beaujolais dans l’aire de l’AOC Bourgogne pour les vins blancs.

Cette aire géographique, entrera en vigueur suite à la parution au Journal Officiel du décret homologuant les cahiers des charges de l’AOC Bourgogne et de l’AOC Bourgogne Aligoté.

POUR LES GAILLACOIS, IL N’EST JAMAIS TROP TARD!!!

L’INAO a approuvé l’adjonction de la mention traditionnelle «Vendanges tardives» à l’AOC Gaillac. Le Comité a estimé, que cette demande s’inscrivait dans le cadre d’une reconnaissance d’un produit historique élaboré jusqu’à ce jour au sein du Gaillac «doux» et dont les conditions de production proposées pour bénéficier de la mention «Vendanges tardives», sont plus restrictives. Cette mention était jusqu’alors uniquement réservée à l’AOC Alsace, l’AOC Alsace Grand Cru suivie d’une dénomination géographique complémentaire ainsi que pour l’AOC Jurançon.

UN OUBLI POUR LE LANGUEDOC???

J’avais eu ouï-dire, comme beaucoup d’entre vous, de la nouvelle hiérarchie des vins, qui aurait du être instaurée dans la région viticole du Languedoc… Les Corbières, Saint Chinian, Pézénas, Pic St Loup, étaient quelques uns des villages qui auraient du glaner la mention « Grand Cru » cette année… Aussi cette absence m’a t-elle interpelé lors de la diffusion des nouvelles décisions de l’INAO.

Il faudra être un peu patient pour entendre parler des appellations « Grand Vin du Languedoc » et « Grand Cru du Languedoc »

BINBIN MÈNE L’ENQUÊTE… 

Il me fallait vous donner une réponse immédiate à cette question vitale…

L’INAO a refusé l’approbation de la mention Grand Cru et Grand Vin au vignoble languedocien. La responsable des communications de l’INAO, Hélène Brial, explique que la mention «Grand Cru» est protégée. Seuls les vignobles d’Alsace, de Bordeaux du Val de Loire et de Bourgogne peuvent l’utiliser en France. «C’est un peu tôt pour aspirer à un titre de grand cru. Il faut remettre les choses dans l’ordre et compléter la hiérarchisation comme il se doit.»

La mention «Terroir d’Exception» a aussi été suggérée pour remplacer l’appellation «Grand Cru».

Ce revers a de quoi réjouir plusieurs vignerons, qui avaient été mis de côté dans le processus. En effet, les vignobles de Faugères et de Minervois n’avaient pas été sélectionnés par le CIVL pour obtenir la mention «Grands Crus».

LA SUITE DANS LES FOLLES AVENTURES DE BINBIN FOUDEVIN!!!

Publicités

2 réflexions sur “L’INAO APPROUVE DE NOUVELLES AOC

  1. bien torché l’article ! Il ne manque que l’intérêt de l’INAO pour le noyau de Cunac… Vu la typicité et surtout la topologie de l’endroit, ils seraient temps qu’ils se réveillent.
    Continue mon Binbin reporter !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s