LES FEMMES ET LE VIN

Les vendredis du vin n°39: Le vin qui aimait les femmes

Pour la 1ère fois, je m’invite et participe aux Vendredis du vin, sous la présidence de Jacques Berthomeau.
« Le thème : le vin qui aimait les femmes…quels sentiments lui inspirent les femmes ou une femme en particulier… »

S’il m’est permis aujourd’hui d’aborder le sujet du vin et des femmes alors j’apporterai de manière tendre et audacieuse ma contribution :

          On m’a demandé, à moi, de m’adresser aux femmes… Ma foi, elles parlent de moi, alors pourquoi pas!!! Je les observe, vigneronnes et femmes de vignerons, tous les jours elles me bichonnent, me soignent, me cajolent et vantent mes mérites auprès d’aventuriers téméraires se ruant dans les caveaux, avides d’une quelconque délectation  de mon précieux jus.

         Elles sont là, ne m’ont pas laissé orphelin, moi tantôt Fufluns, Bacchus ou Dionysos!!! Pour ce dernier, les déboires de ma mère, Sémélé, et de mon père Zeus, n’ont pas été étouffés ! Et j’ai survécu. J’ai survécu grâce à l’amour. L’amour de Zeus, qui m’a retiré du ventre de maman, morte par le supplice des éclairs, et m’a porté dans sa cuisse des mois durant.

          Je suis celui qui naquit deux fois, déguisé en femme pour me cacher de la colère d’Héra. Ah, les femmes ! Somptueuses nymphes, qui me virent grandir sur le mont Nysa et me bercèrent de leur précieux amour! Un berceau de nudité et de tendresse dans lequel je fis ma découverte, la vigne.

          Au déguisement, le féminin me sied bien. On me représentera par un bouc ou par un âne, mais la panthère me convient. J’aime les femmes, elles me le rendent tellement bien ! Leur amour et leur intérêt ne cessent de grandir à mon égard, au plus grand bonheur des hommes qui se ravissent de partager avec elles, tous ces délices.

            Les femmes m’ont toujours entourées, et aujourd’hui, s’embellissent, chantent, rient en dégustant mon élixir de longue vie. La coupe n’est jamais assez pleine ! Et  par cela, elles le vident ce calice, jusqu’à la lie! Elles en redemandent, toujours plus ! De nouveaux vins, de Loire, du Languedoc, du Jura… Du blanc, du rouge, avec du fromage, de la charcuterie, du chocolat… Puis elles conversent, échangent et… Bloguent !Mais quelle mouche bachique les a piquées?!

Femmes de l’ombre!

            Certaines m’aiment plutôt jeune, d’autres plutôt mûr. Alors, quand je les sens tremper leurs lèvres suaves, s’amuser de me faire tournoyer pour sentir la force angulaire de mes tanins serrés, j’avoue évidement, et vous l’aurez compris, que la beauté, la tendresse, et la clairvoyance de ces Vénus auront bel et bien toujours leurs places, dans ce monde parfois imaginé si masculin !

Advertisements

3 réflexions sur “LES FEMMES ET LE VIN

  1. « Boire peu de vin avant l’amour, mais du bon, et du très bon. Honorer Bacchus avec modération, mais honorer Venus jusqu’à plus soif… » Bernard Pivot lors du symposium « Pourquoi aimer le vin » le 27 janvier 2012, Paris

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s