J’AI TESTE LES VENDANGES A CORNAS!!! PARTIE I

VIGNERONS, VIGNERONNES!!!

        C’est dans l’espoir de caresser la température du millésime et pour profiter d’instants magiques, que j’ai décidé, cette année, de me rendre dans les vignobles de l’ A.O.C Cornas (Vallée Du Rhône Nord), pour le cycle des vendanges. Pendant cette phase, mes pensées vont directement à tous les vignerons, hommes et femmes, qui ont patienté avec tant d’amour et d’appréhension, que la vigne mène son devoir à bien !

Ils travaillent toute l'année dans l'ombre!

         J’ai choisi de me rendre chez deux acteurs qui ont le vent en poupe, Johann Michel et Vincent Paris. Je n’oublie pas leurs femmes et enfants qui les soutiennent vaillamment, les comprennent et les accompagnent valeureusement dans leur travail, merci pour votre accueil!!!

UN VÉRITABLE ABOUTISSEMENT!

           Pour ceux qui connaissent la période des vendanges, il est inutile de leur détailler l’investissement que cela représente. Pour ceux qui n’ont jamais eu la chance d’y participer, c’est l’aboutissement d’une année de travail dans la vigne. Une période qui est naturellement précédée d’un stress énorme!!! Les vignerons ont œuvré pour apporter le travail le plus adéquat à la vigne. Ils ne sont pas maîtres de la climatologie, ni des maladies ou même des animaux… Et quand l’enfant de la vigne arrive à maturité, on peut apercevoir des colonies de fourmis se déplacer en rang d’oignons dans les vignes!!!

On peut observer des colonies de fourmis dans les arènes de Cornas!

C’EST TOUTE UNE ORGANISATION!

            Une sacrée organisation est nécessaire pour cette étape : recrutement des vendangeurs, préparation des caisses, des cuves, analyse des degrés de maturité des raisins, appréhension de la météo, préparation et désinfection du matériel… C’est une course contre la montre qui démarre et en même temps, le début d’un marathon.

TOUS DANS LE MÊME BATEAU!

              La vendange, malgré la rudesse qu’elle impose quant aux conditions de travail (dos courbé, chaleur, charges lourdes, station debout), est un véritable moment de bonheur pour ceux qui sont à même de prendre conscience du plaisir qu’apporte le fait de travailler dans la nature, en équipe, avec des bons-vivants !!! En somme, prendre du plaisir à partager des instants simples et précieux! Pendant cette période, on se retrouve avec des gens simples à la gaieté naturelle ! Tout le monde se trouve dans la même galère, au même niveau. Pendant les vendanges, on travaille, on rie, on boit, on chante, on se taquine !

La tablée du midi!!!

             J’aime aussi le temps de midi ou le glas sonne dans la vigne, invitant les vendangeurs et les porteurs à se réunir autour d’une tablée de victuailles et de rafraîchissements ! C’est le moment de discuter, de rire et de communier avec les comparses d’une si brève période ! Le vigneron ordonne de retourner à la vigne. La bande, soudée, repart alors en quête du raisin, généreusement abandonné par la vigne à l’homme !

LA VENDANGE, UN MOMENT UNIQUE!

           Chaque année, je me rends aux vendanges !Durant cette période, je refais le plein d’énergie, je prends ainsi la température du millésime ! Cette année 2011 n’a pas été des plus aisées pour les vignerons ! La grêle et l’oïdium (un champignon qui fait moisir le raisin, Il se caractérise par l’apparition d’une moisissure ou par léger duvet blanc, le seul traitement envisageable pour le contrer et faire cicatriser les baies atteintes, consiste à propulser du souffre en poudre dans les parcelles touchées. Quand il apparaît, les vignerons se ruent dans les vignes pour le contrer. Si certains d’entre vous ont pu apercevoir des roses à l’entrée des rangs de vignes, elles sont présentes pour prévenir le vigneron de la présence du champignon, ce sont des fleurs extrêmement sensibles à l’oïdium) ont frappé la vigne… Mais les rendements sont tout de même au rendez-vous. Les degrés sont montés rapidement début septembre. Quant à la concentration, il faudra attendre un peu pour savoir si les fortes pluies de juin, juillet et août n’auront pas apporté trop de dilution dans les raisins. Nous auront alors la clef pour juger précisément ce millésime. J’ai goûté le jus juste pressé !!! Le Paradis !!!

POURQUOI PARTICIPER AUX VENDANGES?

              Les mentalités sont à l’abri de tout stress que la vie  citadine impose quotidiennement. On découvre alors, des personnalités, des âmes profondes dans des cadres parfois uniques. Cette joie laisse rapidement oublier la difficulté de ce travail, et l’on comprend vite pourquoi tant de personnes s’affairent chez les vignerons pour participer à ce travail d’orfèvre !

LA PARTIE II DES VENDANGES A CORNAS, TRÈS PROCHAINEMENT, DANS LES FOLLES AVENTURES DE BINBIN FOUDEVIN!!!

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s