VINOCAMP SAVOIE PARTIE 1 : SAVOIE PAS LA TÊTE ?!

Les Vinocamps poussent comme des champignons et font de plus en plus d’adeptes… Vicky, Grégoire et le Savoyard engagé Franck Merloz ont collaboré avec les vignerons savoyards pour organiser ce 9ème rendez-vous trimestriel entre acteurs/communicants du web spécialisés dans le vin et les vignerons/interprofession régionale…

C’est à la Maison de la Vigne et du Vin que nous avons été accueilli dans le village Apremont (également producteur d’A.O.P. Apremont).

La Maison de la Vigne et du Vin, siège de l’Interprofession de Savoie

Des thèmes majeurs ont été abordés dans des buts différents. Beaucoup de participation et de partage d’expériences croisées.

Les systèmes de non-conférence durant lesquels chacun trouve un moment pour intervenir, donner son avis et ainsi faire évoluer le débat, sont définitivement constructifs.

Les vignerons de Savoie étaient au rendez-vous pour cette 9ème édition.

SAVOIE PAS DU TOUT CÔTE COMMUNICATION

Le constat frappant qui ressort de ce Vinocamp, mais qui néanmoins entraîne enfin une prise de conscience chez les concernés, est relatif au manque de communication actuelle de la part de l’ensemble des vignerons savoyards. Tous ont oeuvré dans l’ombre pendant des années pour faire des jus de qualité et redonner ses lettres de noblesse au vignoble. Cela ne suffit malheureusement plus au regard de la concurrence et de l’état d’esprit actuels.  Il est temps pour  les vignerons(nes) de prendre de la place sur la toile, de partager leur travail et de partir sillonner les régions afin d’aller séduire les restaurateurs et les particuliers.

LES CONSOMMATEURS FRANCAIS ONT DES OEILLERES

Les français n’ont à mon sens pas suffisamment conscience du potentiel de cette région. Beaucoup trop l’identifient à des vins de raclette et de fondue, à des jus aigres et peu savoureux.

 Ignorantus, Ignoranta, Ignorentum !

Pour bien connaître le marché lyonnais, le constat est net et sans bavure… Et les pros de la restauration y sont bien pour quelque chose…

Des à-prioris causés par :

-Un marché local hyper-développé, et par conséquence, le manque d’exportation hors de la région.

-Une surproduction (de surcroît de basse qualité) dans les années 80 liée à l’émergence des stations d’hiver qui a cassé l’image des vins de Savoie. (Rappelez-vous de la surproduction du Beaujolais-Nouveau dans les années 80/90…)

-Le manque d’implication de la part des sommeliers qui ne se mouillent pas pour communiquer sur la région.

J’entends régulièrement les restaurateurs qui ne souhaitent pas proposer de vins de Savoie à leur carte… Leur manque d’engagement est effrayant… Peur de l’implication, du retour/client, des à-prioris en tout genre, pas envie de passer du temps avec le client pour défendre la région… L’envie de donner envie n’est pas au rendez-vous, la passion non plus…

Ca a le don de me mettre dans un état… Vraiment décevant comme attitude ! Ce sont vos restaurants que nous devrions boycotter !

LE JUS EN VAUT LA CHANDELLE

Bref, encore une problématique à résoudre pour les vignerons savoyards qui prendra certainement encore un peu de temps et passera dans un premier temps par une meilleure communication et par la multiplication d’évènements autour du vin hors de leur région.

Emmanuel Delmas, acteur incontournable de la toile et fervent défenseur des vins de Savoie depuis de nombreuses années. (A gauche Michel Grisard)

LA METEORITE SAVOIE

Un autre constat, mais cette fois positif, la concentration de grands vignerons dans la région. Mondeuse, pinot noir, gamay, persan, arbane, chardonnay, bergeron (roussanne), roussette, jacquère… Autant de cépages travaillés par des vignerons talentueux.

Evadez-vous en Savoie (photo prise à Chignin)

Des jus profonds et équilibrés, des altesses, jacquères, mondeuses  et autres cépages capables de défier le temps. La Savoie a tout d’une grande !

SAVOIE’S POWER !

LA SUITE DANS LES PROCHAINES AVENTURES DE BINBIN FOUDEVIONCAMP…

About these ads

2 réflexions sur “VINOCAMP SAVOIE PARTIE 1 : SAVOIE PAS LA TÊTE ?!

  1. Tu as bien raison Binbin d’avouer que cela te met hors de toi de constater le non-courage, pire, la fermeture d’esprit de tant de restaurateurs, ou encore d’amateurs et néophytes souvent incapables de s’intéresser à autre chose que ce qu’ils croient connaître. Peur de l’inconnu, d’être surpris ?? Quel dommage !
    Eh bien, tous ensemble, nous, à notre humble niveau, nous en profitons. Oui, de jolis vins, de beaux terroirs, des vignerons investis et remarquables, courageux qui prennet un malin plaisir à nous réjouir de leurs vins. Et tant pis pour les autres si le jour où ils vont se réveiller…il n’en reste plus pour eux! ,-)

    • J’ai eu quelques retours de restaurateurs au sujet de cet article. Ils ne comprennent pas pourquoi les agents ne leur amènent pas des vins à faire déguster. Un comble quand on sait que la Savoie est à seulement 1H de Lyon;
      Pour autant, aux vignerons de Savoie de se lever encore plus tôt et de partir en vadrouille dans les restaurants lyonnais pour défendre leur région.
      Le serpent se mord la queue Manu…
      Et nous buvons Savoie pendant que les deux parties se plaignent sans lever la tête.

      Comment faire le métier de restaurateur sans aimer partir rechercher soi-même ses produits et rencontrer les producteurs… (Les ventes ne font que suivre, la crédibilité du restaurant et du restaurateur explose… Bref que de belles choses).

      Je n’ai toujours pas compris comment un métier si prenant pouvant être un créneau représenté par tant de gens non-passionnés ou trop suffisants pour penser que tout leur est du. Ou même d’attendre gentiment que les producteurs puissent avoir la naïveté d’envoyer un carton de bouteilles en échantillon.

      Un ouf de soulagement et un bravo d’encouragement à Jérémy Dupraz qui sort des ses vignes et de son magasin pour aller à la conquête du lyonnais, et crois-moi, il y a de la place.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s